Reg Hollingsworth

Reg Hollingsworth


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Reginald (Reg) Hollingsworth, le fils d'un ingénieur de bobinage de la mine, est né à Doncaster le 17 octobre 1909. La famille a ensuite déménagé à Rainworth. Il suivait une formation d'ingénieur en mécanique et jouait au football en tant qu'amateur pour Sutton Junction, une équipe du Nottinghamshire. En 1928, il a été signé par Frank Buckley, le directeur avisé de Wolverhampton Wanderers.

Demi-centre, Reg Hollingsworth s'est rapidement imposé comme le demi-centre de l'équipe première. En 1928, il acheta à Billy Hartill un avant-centre qui jouait pour la Royal Horse Artillery. L'année suivante, Frank Buckley a acheté Charlie Phillips à Ebbw Vale. Une autre signature importante était Billy Barraclough.

Billy Hartill a marqué 30 buts au cours de la saison 1931-1932 et a aidé les Wolves à remporter le championnat de deuxième division. Charlie Phillips était également en grande forme en ajoutant 18 buts cette saison. Malgré la signature de Bryn Jones d'Aberaman en 1933, les Wolves n'ont pu terminer que 15e de la première division lors de la saison 1933-34.

Hollingsworth a souffert de problèmes de blessures et en 1935, il a été contraint de prendre sa retraite. Il avait marqué 8 buts en 180 matchs avec les Wolves.

Reg Hollingsworth est décédé en 1969.


Société

Hollingsworth et Vose est un fabricant mondial de matériaux avancés utilisés dans la filtration, les batteries et les applications industrielles. Propriété familiale depuis sept générations, les origines de l'entreprise remontent à 1728 lorsqu'une « loi pour l'encouragement de la fabrication du papier » a été adoptée par le tribunal général de la province de la baie du Massachusetts. En constante évolution depuis cette époque, H&V exploite désormais des installations de fabrication et de recherche et développement dans les Amériques, en Europe, en Chine et en Inde.

Aujourd'hui, les matériaux avancés de H&V contribuent à un monde plus propre grâce à leur utilisation dans des produits qui fournissent un air pur, des liquides propres et un stockage d'énergie. Les matériaux de H&V peuvent être trouvés dans les filtres pour salles blanches, hôpitaux, ordinateurs, bâtiments commerciaux, maisons, voitures, camions et équipements lourds, ainsi que dans les batteries utilisées principalement dans les applications de télécommunications et de véhicules hybrides.

Notre société a son siège social sur le site de notre usine à East Walpole, Massachusetts, États-Unis, sur la même rivière où l'entreprise a commencé il y a plus de 250 ans.


Comment acheter un siège au Congrès

Une annonce de campagne de Trey Hollingsworth.

En septembre dernier, Joseph Albert Hollingsworth III, plus connu sous le nom de Trey, s'est inscrit pour voter à Jeffersonville, dans l'Indiana. Il avait déménagé de Caroline du Sud, bien qu'il soit de naissance et presque tout autre Tennessien. En octobre, Hollingsworth se présentait au Congrès dans l'Indiana 9, un district majoritairement rural (et républicain en toute sécurité) qui s'étend entre Indianapolis et Louisville. Hollingsworth est un homme d'affaires de 33 ans. Il vaut au moins 58,5 millions de dollars et probablement beaucoup plus, même ce premier chiffre ferait de lui l'un des membres les plus riches du Congrès. Et Hollingsworth veut vraiment, vraiment, être membre du Congrès. Le 3 mai, le jour où Trump a décroché sa nomination dans l'Indiana, Hollingsworth a remporté une primaire à cinq GOP. "Tennessee Trey", comme les républicains et les démocrates ont pris l'habitude de l'appeler, a maintenant prêté à sa campagne près de 3 millions de dollars. Un super PAC amical en a ajouté un million de plus.

Historiquement, un carpetbagger était un opportuniste du Nord qui s'est déplacé vers le Sud de la Reconstruction, dans l'espoir de s'emparer de la richesse et du pouvoir. Cela fait de Trey Hollingsworth une inversion nette en ce sens qu'il est un opportuniste du Sud qui est venu s'attaquer au Nord. C'est devenu une expérience intéressante dans l'Indiana : s'il découvre une fortune personnelle, une campagne sophistiquée, un quartier gerrymandered et un système de financement de campagne spongieux, un homme peut-il littéralement s'acheter un siège au Congrès ?

Hollingsworth a une biographie de candidat parfaite, si seulement il se présentait dans le Tennessee. Il est né en 1983 et a grandi près de Knoxville, dans la petite ville de Clinton, où son père dirigeait une entreprise de développement industriel, les Hollingsworth Companies. Joe Hollingsworth Jr. aimait clairement son entreprise, sa famille et le Sud. Il a donné de l'argent aux politiciens des deux partis et a cultivé une grande influence dans la politique locale, certains pensaient qu'il pourrait se présenter comme gouverneur, bien qu'il ne l'ait jamais fait. Joe possédait un yacht de 118 pieds et l'a nommé Savane. Chaque année, il organisait un somptueux gala Big Orange pour célébrer l'équipe de football de l'Université du Tennessee.

Lors de ces galas, Trey Hollingsworth servait souvent d'hôte, se mêlant aux maillots orange et au décor inspiré de Mayberry. Il a fréquenté une école privée à Knoxville, où il a ramé, joué au football et fait preuve d'un degré d'ambition étonnant. Un été, alors qu'il avait 15 ans, il est allé à un camp d'été pour jeunes entrepreneurs. Hollingsworth a déclaré à un journaliste là-bas qu'il avait essayé de ne dormir que trois heures par nuit afin de travailler sur son démarrage Internet. Mais il a refusé de décrire la start-up elle-même car il craignait que quelqu'un puisse balayer son idée.

Hollingsworth n'a jamais atteint la Silicon Valley. Au lieu de cela, il est allé à Wharton, puis a créé une nouvelle entreprise peu de temps après l'obtention de son diplôme. Son père a joué un rôle crucial. Bien que les Hollingsworth n'aient pas partagé beaucoup de détails sur cette période, un ancien communiqué de presse sur le site Web de son père indique: " Hollingsworth Capital Partners a été formé avec le fils de Joe, Trey, en tant qu'associé directeur et propriétaire majoritaire ".

La voix passive fait beaucoup de travail dans cette phrase. Mais quelle que soit l'aide que Hollingsworth a reçue, il est devenu un homme d'affaires prospère à part entière. Son entreprise s'est spécialisée dans la recherche et la rénovation d'usines et d'entrepôts abandonnés de partout. Une grande partie de la richesse de Hollingsworth provient désormais de ses avoirs immobiliers dans l'Indiana, l'Ohio, le Michigan, le Kentucky, la Géorgie, la Caroline du Sud, la Caroline du Nord, l'Alabama, la Virginie et bien sûr le Tennessee, entre autres.

À un moment donné, Hollingsworth a identifié un autre atout négligé : le 9 e district du Congrès de l'Indiana. L'été dernier, le président sortant, Todd Young, avait annoncé sa candidature au Sénat américain, ouvrant ainsi un district que les républicains avaient redessiné après 2010 et que Young avait remporté 28 points en 2014. Hollingsworth semble avoir vécu en Caroline du Sud au la fois où il avait épousé sa femme née à Louisville là-bas, lors d'une cérémonie de garden-party à la plantation Lowndes Grove de Charleston, avec des «hors-d'œuvre de style méridional». Mais il ne fallut pas longtemps avant que Hollingsworth déménage dans un condo de luxe loué à Jeffersonville, une ville située juste de l'autre côté de la rivière de Louisville. Parce qu'il n'avait jamais voté dans une primaire Hoosier, Hollingsworth avait besoin de la bénédiction d'un président de comté républicain avant de pouvoir légalement se présenter au Congrès. Il a appelé le président dans le comté de Clark à Jeffersonville, bien qu'au début Hollingsworth ait refusé de donner son nom. Il a également laissé entendre que si le président n'approuvait pas sa candidature, il pourrait simplement déménager dans un autre comté du 9 e arrondissement où quelqu'un d'autre le ferait. Le président a accepté d'aider, à condition que Hollingsworth signe un engagement de fidélité du GOP.

Une fois approuvé, Hollingsworth a pris la piste durement. Sa campagne a rapidement embauché une entreprise médiatique du New Jersey, une société financière de San Diego, une société de recherche sur l'opposition de Dallas et un sondeur, un avocat et un spécialiste des médias numériques de Washington, DC À la fin de 2015, Hollingsworth avait donné ou a prêté à sa campagne 685 577 $. Au cours de la même période, sa campagne rapportait exactement un don d'un résident de l'Indiana, mille dollars d'un retraité de Jeffersonville.

La plupart de l'argent de Hollingsworth est allé à des publicités télévisées, et sur ce front, il a reçu une aide mystérieuse. Son entreprise de médias a commencé à lancer de somptueux rouleaux B sur YouTube – Hollingsworth visitant ses sites industriels de l'Indiana, Hollingsworth assis dans son condo savamment mis en scène, Hollingsworth se promenant dans le centre-ville de Jeffersonville avec sa femme. En janvier, un nouveau super PAC, Indiana Jobs Now, a commencé à diffuser des publicités utilisant ces images. Personne ne savait qui était derrière le super PAC jusqu'à ce qu'il dépose son premier rapport trimestriel de la Commission électorale fédérale en avril. Tout l'argent, finalement plus d'un million de dollars, était venu de Joe Hollingsworth Jr. Il est difficile de penser à une meilleure farce de financement de campagne qu'un père soutenant mais ne «coordonnant» pas avec son fils.

Les publicités offraient un énorme avantage. Une chose qui a aidé Hollingsworth dans le 9e arrondissement est que la seule façon d'obtenir une vraie couverture télévisée est de faire des achats publicitaires coûteux et inefficaces à Louisville et à Indianapolis. L'avantage financier de Hollingsworth lui a permis de diffuser tellement de publicités que les habitants de Jeffersonville ont rapidement reconnu les images de lui marchant dans les rues de leur ville, même si personne en ville ne semblait avoir eu d'interaction avec lui dans la vraie vie.

Un autre avantage du 9 e arrondissement est qu'il n'a pas beaucoup de médias locaux, et Hollingsworth a souvent esquivé les médias qu'il y avait. Lorsqu'il acceptait des entretiens, il s'esquivait souvent, même sur des questions apparemment inoffensives. Il a refusé de publier ses déclarations de revenus. Lorsque quelqu'un lui a demandé de nommer ses trois Hoosiers préférés, il a également refusé de le faire. Un journaliste lui a demandé où il avait vécu avant de déménager dans l'Indiana "Je vais devoir y retourner", a déclaré Hollingsworth, parlant de sa propre vie, "et vérifier le dossier." Pressé sur le moment exact où il a déménagé dans l'Indiana, il a finalement répondu avec le début de l'été. Un autre journaliste a tenté de préciser si cela signifiait juin ou juillet. "Je pense que c'est une bonne caractérisation", a déclaré Hollingsworth.

Pourtant, Hollingsworth a finalement opté pour un message efficace. L'une des choses les plus étranges à propos de ses rêves au Congrès est que Hollingsworth n'a pas beaucoup d'histoire d'intérêt politique ou d'idéologie. Les Étoile d'Indianapolis n'a trouvé aucune trace qu'il ait jamais voté dans une primaire du Tennessee, républicaine ou démocrate. Mais sur les questions, il a opté pour le standard républicain-chrétien, conservateur, en colère contre Obama. Sur ses antécédents, il a déclaré qu'il avait déménagé à Jeffersonville pour se rapprocher de la famille de sa femme à Louisville. (Bien sûr, sa menace antérieure de déménager ailleurs dans le 9 e district a compliqué cette histoire.) Il a parlé des 11 années qu'il avait passées à rénover des entreprises dans l'Indiana, et il n'a jamais mentionné ses avoirs dans de nombreux autres États.

Dans une primaire bondée, c'était suffisant. Ses opposants républicains l'ont traité de « carpetbagger » et de « Tennessee Trey » et même d'« escroc politique ». Mais Hollingsworth a gagné avec 34% des voix. Au moment d'écrire ces lignes, il a donné à sa campagne 102 072 $ et lui a prêté 2,7 millions de dollars supplémentaires. Il est également dans une impasse avec la candidate démocrate, Shelli Yoder, qui a grandi dans l'Indiana, enseigne à l'Université de l'Indiana et est une ancienne Miss Indiana pour démarrer.

Il se trouve que je vis dans le 9 e arrondissement, et un jour d'octobre, j'ai conduit jusqu'à Brownstown, dans l'Indiana, pour voir Hollingsworth interagir avec des Hoosiers.

Brownstown (population 2 947) est le genre d'endroit où vous voyez quelques signes pour Hillary Clinton, un bon nombre pour Donald Trump et un nombre écrasant pour l'équipe de football du lycée (actuellement classée neuvième en 3A !). C'est l'un des sièges de comté les plus agréables du district, avec un centre-ville petit mais surtout plein, et l'une des principales raisons de tout cet esprit civique est le Brownstown's Exchange Club. Chaque mardi, le club se réunit au Michie's Diner pour prendre le petit-déjeuner, planifier sa dernière collecte de fonds communautaire ou discuter avec un invité.

Le mardi où j'ai visité, il y avait une quinzaine de membres présents, la plupart à la retraite ou presque. Hollingsworth est arrivé tôt, vêtu d'un joli jean et d'une élégante chemise à boutons. Dans ses publicités télévisées, il peut sembler un peu robotique, mais en personne, il s'est rapidement révélé être un excellent politicien du commerce de détail. Cela a aidé qu'il ait eu beaucoup de pratique selon sa campagne, il a appelé 15 000 électeurs et a frappé à 25 000 portes.

Une fois qu'il fut l'heure de commencer, tout le monde se leva. Hollingsworth a martelé sa main sur son cœur – un peu trop rapidement puisque la séquence était en fait une prière, puis un serment. Ces préliminaires terminés, il se mit à parler. « Ma campagne porte sur deux choses », a-t-il déclaré. Le premier était son expérience en affaires. "Je construis et rénove des entreprises dans l'Indiana depuis 11 ans", a-t-il déclaré, et il a expliqué ses frustrations face au code fiscal américain et à la réglementation excessive. Il a promis qu'il pourrait empêcher les emplois « d'aller à l'étranger ou, Dieu nous en préserve, d'aller dans l'Illinois ».

La deuxième chose était le service public. Trop de gens à Washington étaient des initiés politiques – des gens craignaient de déménager dans un bureau du coin «au lieu de servir les Hoosiers». C'était étrange de voir quelqu'un qui avait dépensé autant de temps et d'argent à la recherche d'un siège au Congrès accusant les autres de carriérisme. Mais Hollingsworth a également promis de faire pression pour des limites de mandat. En fait, il a signé un engagement de durée limitée à chaque porte à laquelle il a frappé. Après quatre mandats, a-t-il déclaré, il « se réengagerait avec le secteur privé ».

Hollingsworth a accepté de répondre aux questions. Au début, cela s'est passé comme vous vous en doutez dans une petite ville du Midwest. La première question portait sur l'immigration. («Je crois que la première étape», a déclaré Hollingsworth, «sécurise notre frontière sud.») La seconde concernait le fédéralisme et le retour du pouvoir aux États. (« Un bureaucrate à des milliers de kilomètres de là ne sait pas comment résoudre les problèmes de Brownstown. »)

Peu de temps après, cependant, la discussion a changé. Une personne a posé des questions sur Obamacare. "Je suis un gars d'abrogation et de remplacement", a répondu Hollingsworth. Mais cela n'a suscité que plus de réponses. Une autre personne a souligné que la loi garantissait une gamme d'avantages, y compris la règle des 80/20, l'interdiction de la classification selon le sexe et la couverture des affections préexistantes. Hollingsworth – et quelques-uns des membres les plus conservateurs du club – ont offert des contrepoints, notamment le nombre d'assureurs quittant le marché et la crainte que les médecins soient confrontés à de nouvelles restrictions sur les services qu'ils pouvaient fournir.

Un homme, que tout le monde appelait simplement « pasteur », est devenu le principal interlocuteur de Hollingsworth. Le pasteur, dont le nom est Kevin Stiles, a expliqué comment il s'était retiré de l'Église Méthodiste Unie de Brownstown, ce qui signifiait que lui et sa femme avaient perdu leur assurance. Alors qu'il était retourné à la chaire à temps partiel, ils n'avaient pas pu trouver de couverture car le problème cardiaque de sa femme était considéré comme une maladie préexistante. Ils avaient passé un an dans la terreur financière et médicale, jusqu'à l'arrivée d'Obamacare. Hollingsworth écouta patiemment mais adopta une vision plus longue. "Je ne pense pas que les mandats gouvernementaux et les monopoles gouvernementaux donneront les meilleurs résultats à long terme", a-t-il déclaré.

"D'accord, maintenant ma femme est assurée," répondit Stiles. "Avant, elle ne l'était pas."

"Une seule instance ne signifie pas que cela fonctionne", a déclaré Hollingsworth.

"C'est l'instance qui m'importe."

Nous atteignions une sorte de limite philosophique – un endroit où deux visions du monde ne pouvaient tout simplement pas être conciliées. Pourtant, la conversation avait été civile et profonde et sans discussion croisée. C'était un bon rappel que même dans un endroit comme Brownstown, un endroit qui avait préféré Romney de plus de 20 points, il y avait encore des centaines de personnes qui avaient voté pour Obama et avaient ensuite trouvé un moyen de s'entendre avec leurs voisins, et leurs voisins avec eux.

Il y eut un autre échange animé ce matin-là. « Seriez-vous d'accord pour dire que l'argent est une influence corruptrice en politique ? a demandé un autre membre du club de gauche.

"Je ne sais pas si je dirais cela", a déclaré Hollingsworth. Le candidat qui avait semblé si vif, parlant de soins de santé et faisant des blagues sur l'Illinois, est devenu abstrait et évasif. Il a commencé à ressembler beaucoup à ce qu'il faisait lorsque les journalistes se sont renseignés sur ses anciennes adresses. Quelqu'un a évoqué les frères Koch et leur droit de dépenser leur argent pour exprimer leur liberté d'expression. "C'est un argument qui a été avancé", a déclaré Hollingsworth, "et j'ai de la sympathie pour lui." Mais ce genre d'argent ne pourrait-il pas acheter l'oreille d'un politicien, a demandé quelqu'un d'autre ? "Je pense que c'est un point juste", a déclaré Hollingsworth, "et il y a beaucoup de gens qui sont inquiets."

Ce qui était frappant dans la conversation (et toute la matinée), c'est qu'elle aurait pu avoir lieu n'importe où, dans l'Indiana, le Tennessee, la Caroline du Sud ou tout autre État. Personne n'a demandé à Hollingsworth le sien l'argent corrompt la politique, et personne non plus n'a posé de questions sur sa réinstallation. Je ne pense pas que ce soit juste de la politesse Hoosier. La biographie de Hollingsworth dérange clairement certains électeurs. Après tout, la course est serrée, et dans un récent sondage du 9 e arrondissement, un quart des personnes interrogées ont évoqué le tapis par elles-mêmes. Mais des électeurs instruits et passionnés comme les gars de l'Exchange Club ? Ils se soucient davantage des questions partisanes. Plus tard, quand je leur ai posé des questions sur Hollingsworth's Tennessee-ness, ils ont tous admis qu'ils y avaient pensé au petit-déjeuner. Un gars a dit qu'il avait écouté les traces d'un accent du Sud. (C'est parti.) Un autre a reconnu que la décision de Hollingsworth l'avait mis mal à l'aise. Mais ensuite, il est devenu défensif. "Hillary Clinton a brisé le moule lorsqu'elle s'est présentée au Sénat à New York", a-t-il déclaré. "Elle est beaucoup plus une tapette à tapis que Trey." Même le pasteur a déclaré que la décision de Hollingsworth ne le dérangeait pas autant que ses idées. Je lui ai demandé s'il voterait pour Yoder, le démocrate, si elle était la bagagiste. "Je le ferais probablement avec une mauvaise conscience," dit Stiles, "mais je voterais quand même sur les problèmes."

Hollingsworth n'obtiendra peut-être pas son siège, mais il ne fait aucun doute que sa candidature a été facilitée par le fait que, de plus en plus, toute politique est nationale. Il y a de nombreuses raisons à cela : l'attraction gravitationnelle de l'élection présidentielle, l'hyperpolarisation de notre politique en général, l'interdiction des affectations après 2010 par le Congrès. Les affectations permettent aux représentants d'obtenir des allégements fiscaux ou d'argent pour des projets pour animaux de compagnie, souvent de retour chez eux dans leurs districts. Une politique sans porc ou sans porc est une politique qui se détache des simples transactions de vote pour des trucs au cœur de la représentation locale. À leur place, nous recevons des appels à nos loyautés tribales (c'est-à-dire nationales). Lors de la 9 e élection de l'Indiana, ni Yoder ni Hollingsworth n'ont passé beaucoup de temps à discuter des problèmes au niveau du district. Lorsque Yoder l'a frappé sur le tapis, il a répliqué en la liant à Clinton et aux démocrates. Le super PAC de Joe Hollingsworth lui a même donné son propre surnom allitératif : "Socialist Shelli".

Au petit-déjeuner de Brownstown, Hollingsworth a répondu à d'autres questions, sur la sécurité sociale et les réfugiés syriens. Mais finalement, il a dû se diriger vers son prochain arrêt de campagne. Il était temps pour un dernier ordre du jour : le dessin hebdomadaire. L'Exchange Club fait cela depuis des années maintenant. Au début de chaque petit-déjeuner, les membres mettent un dollar chacun, la moitié du pot étant reversée à une œuvre caritative et l'autre au gagnant du tirage de la semaine prochaine. Stiles a demandé à Hollingsworth de faire les honneurs, et le candidat a tendu la main et a tiré un nom d'une vieille boîte de Folger : le secrétaire du club, Steve. Avant que quiconque ne puisse le féliciter, Steve a admis qu'il avait sauté la réunion de la semaine dernière et qu'il ne devrait pas être éligible. Il proposa qu'ils reportent le prix au prochain petit-déjeuner. "Maintenant, dit quelqu'un, c'est un honnête homme."


Veille du marché

Au milieu d'une révolution énergétique et où le coût des BTU chute comme un roc, le comité international des écologistes a approuvé un code connu sous le nom de Code international de conservation de l'énergie. Une copie de la carte est à Energy Codes

Chacun des États est pratiquement contraint par le gouvernement fédéral de mettre à jour ce code. Le problème avec ce code dans le secteur industriel est que le code n'est pas conçu pour accueillir des installations qui ne sont pas censées être confortables à 72 degrés. Le code fonctionne assez bien, même s'il est très, très cher pour les immeubles de bureaux et résidentiels. Cependant, dans les propriétés industrielles, nous avons tout d'une glacière à une fonderie avec des températures résultantes dans les installations qui sont radicalement différentes. L'IECC ne reconnaît des différences dans l'application de ses normes que sur la base de deux critères : 1) le climat géographique basé sur des subdivisions politiques arbitraires et, 2) l'utilisation des bâtiments qui n'est différenciée qu'en deux sous-catégories simples de résidentiel et commercial. Il n'y a pas de disposition distincte pour l'industrie ou l'entreposage.

Pourquoi ce qui précède est important ? Le retour sur investissement est pratiquement nul et dans certains cas négatif. Lorsque vous isolez trop un bâtiment conçu pour être une fonderie, vous devez maintenant le ventiler ou le climatiser, la consommation nette d'énergie est donc beaucoup plus importante. Nous estimons que les augmentations de coûts pour sur-isoler l'inclinaison du béton en raison de l'adoption du seul code de 2012 seront de 7 à 8 % et les coûts des structures principalement métalliques seront de 9 à 14 %.

Les États intelligents tardent à adopter le nouveau code de l'énergie et à résister au gouvernement fédéral qui force ce code à avancer. La Pennsylvanie et le Michigan ont des autorités de code qui ont toutes deux rejeté l'IECC 2012 comme trop coûteuse pour justifier les augmentations significatives des coûts de construction.

La plupart des États l'ont adopté en juillet dernier. Tous les permis de construire délivrés antérieurement ont un avantage de coût distinct car ils sont présentés sur le marché comme un produit fini. La réglementation a un coût. La surréglementation a un coût énorme. Dans ce cas, ce n'est pas seulement de l'argent, mais cela coûte des emplois. Nous venons tout juste de voir des demandes de construction sur mesure de la part d'entreprises sophistiquées qui s'interrogent sur les codes du bâtiment et les codes de l'énergie actuels alors qu'elles enquêtent dans divers États. Évidemment, les entreprises quitteront certains États pour les pâturages « moins verts » où elles pourront être plus rentables.

Ainsi, le résultat net est que les constructeurs hésiteront davantage à spéculer sur de nouvelles installations dans les États qui ont adopté le nouveau code, enlevant l'une des ressources les plus importantes dont une communauté peut disposer pour attirer de nouveaux emplois. Les bâtiments existants qui ne sont pas tenus de mettre à jour le code de l'énergie bénéficieront d'une augmentation des loyers au cours des deux prochaines années, car les coûts de remplacement des nouvelles structures conformes aux normes énergétiques augmenteront encore plus.

« Je recommande vivement de travailler avec The Hollingsworth Companies si les calendriers axés sur les coûts ou le temps jouent un rôle dans les opportunités de votre entreprise, car ils respectent le budget et les délais, sans commandes de modification ni surprises. » -- David B. Sutherland, Sociétés CMS

« Les États du Sud abritent 50 millions d'habitants de plus que le Nord-Est. En termes de croissance des entreprises, seul le Sud a affiché une migration nette positive au début du 21e siècle. -- Plano Star Courrier

"Nous avons invité The Hollingsworth Companies dans nos bureaux d'Atlanta. En moins de deux semaines, toutes les négociations ont été menées à bien et le bail a été exécuté. Du début à la fin, il n'a fallu que 45 jours pour terminer les ajustements demandés." -- David B. Sutherland, Sociétés CMS

"En fin de compte, nous ne pourrions être plus satisfaits de notre expérience avec Hollingsworth Companies." -- Karl F. Hielscher, président et chef de la direction, Metl Span

« D'une start-up entièrement nouvelle à un leader national de l'industrie 10 ans plus tard, Hollingsworth continue de jouer un rôle inestimable dans la croissance et le succès de Service Center Metals. -- Scott Kelley, président et chef de la direction, Service Center Metals

« Hollingsworth a conclu un accord pour assurer une livraison rapide des tailles de bâtiment standard pré-approuvées. Nous nous engageons à livrer l'acier de construction, prêt à être monté, en seulement 6 semaines à compter de la réception d'un ordre de construction final. -- Jeff Carmean, directeur général, Nucor Building Systems

"Joe Hollingsworth a participé en tant que l'un de nos premiers investisseurs en actions. De plus, Joe Hollingsworth a été membre du conseil d'administration et conseiller principal pour la planification et la direction stratégiques." -- Scott Kelley, président et chef de la direction, Service Center Metals


Reg Hollingsworth - Histoire

Le jeudi 3 juillet, l'avocat spécial de la division de l'application du spectre du bureau de l'application de la FCC, Riley Hollingsworth, K4ZDH - l'homme qui est venu incarner l'application de la radio amateur - dira au revoir à la FCC alors qu'il prend sa retraite et commence sa vie en tant que citoyen privé. En mai, Hollingsworth a annoncé qu'il prendrait définitivement sa retraite, il avait envisagé de prendre sa retraite en janvier 2008, mais a cité "plusieurs problèmes sur la table que je souhaite [ed] continuer à travailler avec la communauté amateur". Bien que son successeur n'ait pas encore été nommé, il a rapidement souligné que le programme d'application de la radio amateur de la FCC se poursuivrait.

Hollingsworth a déclaré qu'il "aimait" travailler pour la FCC et qu'il avait "toujours eu d'excellents emplois, mais celui-ci impliquant le service de radio amateur a été le plus amusant et j'en ai apprécié chaque jour. J'ai travaillé avec le meilleur groupe des titulaires de licence sur terre, apprécié votre soutien et l'énorme soutien de la FCC et attend avec impatience chaque jour de venir travailler. . Je vous remercie tous d'avoir été si dévoués et consciencieux, et pour les encouragements que vous nous donnez chaque jour."

Dire que c'était un « privilège de travailler avec et pour les titulaires de licence de radio amateur et les coordinateurs de fréquences mobiles terrestres », Hollingsworth a déclaré qu'il était « extrêmement chanceux de travailler pour deux merveilleux groupes de personnes : ceux au siège du Bureau de l'application, et pour les opérateurs radioamateurs.

Avant de rejoindre la FCC, Hollingsworth, originaire de Caroline du Sud, est diplômé de l'Université de Caroline du Sud et de la Wake Forest University School of Law. Pendant ses études secondaires, il a travaillé comme disc-jockey pour WRHI, une station AM à Rock Hill, en Caroline du Sud. "C'est une chose amusante", a déclaré Hollingsworth. "Ils ont déjà organisé un concours de beauté à Rock Hill et personne n'a gagné !" Au milieu des années 1970, il était un « Nader's Raider » et travaillait sur la maladie du poumon brun dans les usines textiles de Caroline du Nord et du Sud.

"En gros, je ne suis qu'un gars ordinaire pris dans le collimateur de l'histoire de la radio", a déclaré Hollingsworth. "Mais je suis fier du fait que l'horloge numérique de mon magnétoscope clignote depuis 4 ans."

Hollingsworth a déclaré à l'ARRL qu'il était "très impressionné" par les jeunes impliqués dans la radio amateur : " Aux très jeunes opérateurs de radio amateur que j'ai rencontrés et qui rêvent d'être des scientifiques, des astronautes et des ingénieurs en communication, nous vous, j'ai le sentiment que nous ne serons pas déçus."

Appelant le service de radio amateur une partie de l'héritage américain, Hollingsworth a expliqué qu'il "va y rester aussi activement que possible. Merci à tous d'avoir travaillé sans relâche pour fournir le seul système de communication à sécurité intégrée sur Terre et d'avoir aidé ce pays garde son avance dans le domaine de la science et de la technologie. Quel cadeau incroyable de travailler avec vous chaque jour, et quelle chance nous avons d'aimer la magie de la radio ! Chaque cadeau d'une valeur durable s'accompagne d'une responsabilité. Nous ne devons jamais oublier ce que nous devons pour nos privilèges de spectre. Je continuerai à travailler avec vous de toutes les manières possibles pour faire en sorte que la radio amateur dure mille ans. "


Reg Hollingsworth - Histoire

L'avis de météo hivernale est pleinement en vigueur jusqu'au mercredi 11 décembre à minuit HNE. Le gouverneur Jack Markell a fermé les agences d'État du NCCO. Plus d'informations

DÉPARTEMENT D'ÉTAT

Division de la réglementation professionnelle

3500 jury d'examen des psychologues

Autorité statutaire : 24 Delaware Code, Section 3506(a)(1) (24 Del.C. §3506(a)(1) 24 DE. Admin. Code 3500

COMMANDE FINALE

Après avis en bonne et due forme dans le Registre des règlements et deux journaux du Delaware, une audience publique a eu lieu le 14 novembre 2005 lors d'une réunion prévue du Conseil d'État des examinateurs de psychologie pour recevoir les commentaires concernant les modifications proposées au règlement 6.0. La proposition modifie le règlement 6.1 et ses sous-sections pour se conformer aux exigences d'accréditation de l'American Psychological Association. Le règlement proposé a été publié dans le Registre des règlements, Vol. 9, numéro 3, le 1er septembre 2005.

Résumé des preuves et des informations soumises

Aucun commentaire écrit n'a été reçu. Aucun commentaire public n'a été reçu à l'audience du 14 novembre 2005.

Conclusions de fait par rapport à la preuve

et informations soumises

Le Conseil estime que les modifications proposées au règlement 6.0 sont nécessaires afin de rendre le règlement conforme aux exigences d'accréditation de l'American Psychological Association en ce qui concerne l'évaluation des titres de compétences. Conformément à 24 Del.C. §3506 (a) (1) le Conseil a le pouvoir statutaire de promulguer et de modifier ses règlements.

Décision et date d'entrée en vigueur

Le Conseil adopte par la présente les modifications au Règlement 6.0 qui entreront en vigueur 10 jours après la publication de la présente ordonnance dans le Registre des règlements.

Texte et citation

Le texte du règlement reste tel que publié dans Registre des règlements, Vol. 9, numéro 3, le 1er septembre 2005, sans aucun changement, et tel qu'il est joint aux présentes en tant que pièce A.

AINSI COMMANDÉ ce ____ jour de __________, 2005.

JURY D'EXAMEN DE PSYCHOLOGUES

Dr Joseph Keyes, président, membre professionnel

Dre Martha Boston, vice-présidente, Professionnelle

Dr Merris Hollingsworth, membre professionnel

Dr Gary Johnson Membre Professionnel

Lisa Gardner, membre du public

Hollis Anglin, membre du public

Frank Szczuka, membre du public

Joan McDonough, membre du public

6.0 Évaluation des titres de compétences

6.1 Les candidats à l'autorisation d'exercer en tant que psychologues dans l'État du Delaware doivent :

6.1.1 Avoir obtenu un diplôme de doctorat basé sur un programme d'études à contenu psychologique et spécifiquement conçu pour former et préparer des psychologues. Le doctorat doit provenir d'un collège ou d'une université, accrédité tel que requis par 24 Del.C. §3508 (a) (1) ayant un programme d'études supérieures dont le but est la formation et la préparation de psychologues Les diplômés de programmes d'études non américains (États-Unis) devront faire évaluer leurs diplômes par un service d'évaluation des diplômes approuvé par le Association nationale des services d'évaluation des diplômes, pour déterminer l'équivalence avec les exigences d'accréditation de §3508(a)(1) et l'équivalence du contenu et de la formation psychologiques. Le Conseil considérera les programmes comme ayant un contenu psychologique selon les critères établis par le projet de désignation conjoint de l'Association des conseils de psychologie d'État et provinciaux et du Conseil pour le registre national des prestataires de services de santé en psychologie, comme suit :

6.1.1.1 Les programmes accrédités par l'American Psychological Association sont reconnus comme répondant à la définition d'un programme de psychologie professionnelle. Les critères d'accréditation servent de modèle pour la formation en psychologie professionnelle.

6.1.1.2 Ou, tous les critères suivants, (1) à (9) :

6.1.1.2.1 La formation en psychologie professionnelle est une formation doctorale offerte dans un établissement d'enseignement supérieur accrédité au niveau régional.

6.1.1.2.2 Le programme, où qu'il soit administrativement hébergé, doit être clairement identifié et étiqueté comme un programme de psychologie. Un tel programme doit préciser dans les catalogues et brochures institutionnels pertinents son intention d'éduquer et de former des psychologues professionnels.

6.1.1.2.3 The psychology program must stand as a recognizable, coherent organizational entity within the institution.

6.1.1.2.4 There must be a clear authority and primary responsibility for the core and specialty areas whether or not the program cuts across administrative lines.

6.1.1.2.5 The program must be an integrated, organized sequence of study.

6.1.1.2.6 There must be an identifiable psychology faculty and a psychologist responsible for the program.

6.1.1.2.7 The program must include a body of students who are matriculated in that program for a degree.

6.1.1.2.8 The program must include supervised practicum, internship, field or laboratory training appropriate to the practice of psychology.

6.1.1.2.9 The curriculum shall encompass a minimum of three (3) academic years of full time graduate study. In addition to instruction in scientific and professional ethics and standards research design and methodology, statistics, and psychometrics, the core program shall require each student to demonstrate competence in each of the following substantive content areas. This typically will be met by including a minimum of three or more graduate semester hours (5 or more graduate quarter hours) in each of these 4 substantive content areas:

6.1.1.2.9.1 Biological bases of behavior: Physiological psychology, comparative psychology, neuropsychology, sensation and perception, psychopharmacology.

6.1.1.2.9.2 Cognitive-affective bases of behavior: Learning, thinking, motivation, emotion.

6.1.1.2.9.3 Social bases of behavior: Social psychology, group processes, organizational and systems theory.

6.1.1.2.9.4 Individual differences: Personality theory, human development, abnormal psychology.

6.1.1.2.9 The program specifies education and training objectives in terms of competencies expected of its graduates. Those competencies must be consistent with:

6.1.1.2.9.1 The program's philosophy and training models.

6.1.1.2.9.2 The substantive area(s) of professional psychology for which the program prepares students at the entry level of practice.

6.1.1.2.9.3 An understanding of professional issues, including ethical, legal, and quality assurance principles.

6.1.1.2.10 In achieving its objectives, the program has implemented a clear and coherent curriculum plan that provides the means whereby all students can acquire and demonstrate substantial understanding of and competence in the following areas:

6.1.1.2.10.1 The breadth of scientific psychology, its history of thought and development, its research methods, and its applications. To achieve this end, the students shall be exposed to the current body of knowledge in at least the following areas: biological aspects of behavior cognitive and affective aspects of behavior social aspects of behavior history and systems of psychology psychological measurement research methodology and techniques of data analysis:

6.1.1.2.10.2 The scientific, methodological, and theoretical foundations of practice in the substantive area(s) of professional psychology in which the program has its training emphasis. To achieve this end, the students shall be exposed to the current body of knowledge in at least the following areas: individual differences in behavior human development dysfunctional behavior or psychopathology and professional standards and ethics:

6.1.1.2.10.3 Diagnosing or defining problems through psychological assessment and measurement and formulating and implementing intervention strategies (including training in empirically supported procedures). To achieve this end, students shall be exposed to the current body of knowledge in at least the following areas: theories and methods of assessment and diagnosis effective intervention consultation and supervision and evaluating the efficacy of interventions and

6.1.1.2.10.4 Issues of cultural and individual diversity that are relevant to all of the above.

6.1.1.3 In addition, all professional education programs in psychology will include course requirements in specialty areas.

6.2 Have had, after receiving the doctoral degree, at least 2 years of supervised experience in psychological work satisfactory to the Board and

6.3 Have achieved the passing score on the written standardized Examination for Professional Practice in Psychology (EPPP) developed by the Association of State and Provincial Psychology Boards (ASPPB) or its successor or

6.4 The Board will qualify for licensing without examination any person who applies for licensure and who is a Diplomate of the American Board of Professional Psychology. All such applicants must meet all other requirements for licensure.

2 DE Reg. 776 (11/1/98)

4 DE Reg. 980 (12/1/00)

*Please Note: As the rest of the sections were not amended they are not being published. A complete set of the rules and regulations for the Board of Examiners of Psychologists is available at:


New York State Civil War Muster Rolls:One Hundred Twenty-fifth Infantry Regiment, New York State Volunteers, Company C

[This information is from Vol. IV, pp. 444-445 of A Record of the Commissioned Officers, Non-commissioned Officers and Privates, of the Regiments which were organized in the State of New York and called into the service of the United States to assist in supressing the rebellion caused by the secession of some of the Southern States from the Union, A. D. 1861, as taken from the Muster-in Rolls on file in the Adjutant General's Office, S. N. Y. , (Albany, N. Y.: Comstock & Cassidy, Printers, 1864). It is in the Reference collection of the Johnstown Public Library at LHR 973.7 N531, and page images may be viewed via the University of Michigan's Making of America project and Google Books. Some abbreviated names have been expanded and some of the formatting of the original may have been altered slightly for ease of reading.]

Muster-in Roll of Captain F. S. Esmond's Company (C), in the 125th Regiment of N. Y. State Volunteers, commanded by Colonel George L. Willard, called into the service of the United States by the President, from the twenty-seventh day of August, 1862 (date of this muster), for the term of three years, unless sooner discharged.

Names, Present and Absent
(Privates in Alphabetical Order)
RangAgeJoined for Duty and EnrolledTravelingRemarks*
LorsqueBy Whom EnrolledPeriodmiles to*
Esmond, F. S.Captain24Aug 14, 1862Lansingburgh 3 years2.0
Plumb, W. H. Jr.1st Lieut.22Aug 14, 1862Troy 3 years2.0
Comesky, David2d Lieut.22Aug 14, 1862Lansingburgh 3 years2.0
Fodow, Chester H.1st Sergt.33Aug 9, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Frear, Chauncey2d Sergt.29Jul 24, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Olsaver, James N.3d Sergt.28Jul 20, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Redfield, O. T.4th Sergt.22Jul 24, 1862Sand LakeF. S. Esmond3 years12.0
Morris, Andrew J.5th Sergt.30Aug 6, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Rose, R. A.1st Corporal31Aug 5, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Durkin, William D.2d Corporal24Aug 5, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Wallace, William3d Corporal19Aug 12, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Hasting, Francis4th Corporal19Jul 24, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
King, William H.5th Corporal25Aug 12, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Pratt, James6th Corporal19Jul 24, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Reed, Chauncey7th Corporal21Aug 9, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Keleher, William8th Corporal18Jul 24, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Carter, ThomasDrummer15Jul 24, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0Transferred to new regiment.
Van Dusen, SamuelDrummer14Jul 24, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0Transferred to new regiment.
Blair, GeorgeWagoner35Aug 11, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Adams, John, 1stPrivé21Aug 6, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Adams, John, 2ndPrivé26Jul 23, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Alexander, Joseph A.Privé18Aug 6, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Atkinson, John M.Privé34Aug 14, 1862TroyW. H. Plumb, Jr.3 years2.0
Bradshaw, ThomasPrivé26Jul 29, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Burbank, AlbertPrivé20Jul 26, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Boston, Hiram F.Privé24Aug 5, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Bryan, John W.Privé40Aug 7, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0Absent without leave.
Bolton, WilliamPrivé21Aug 15, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Baxter, Francis A.Privé20Jul 28, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Blair, WilliamPrivé24Aug 14, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Brennan, JohnPrivé42Aug 4, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Bell, WilliamPrivé26Aug 2, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Coughlin, PeterPrivé31Aug 15, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Cole, Charles H.Privé42Aug 11, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Constable, James W.Privé22Jul 28, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Clark, MilfordPrivé19Jul 27, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Cassiday, SamuelPrivé23Aug 4, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Campbell, CharlesPrivé27Aug 4, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0Absent without leave.
Cole, JosiahPrivé21Jul 31, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0Absent without leave.
Clark, A. B.Privé22Aug 16, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Dillenbeck, John W.Privé34Aug 15, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Donnivan, JohnPrivé22Aug 14, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Dormander, CharlesPrivé22Aug 5, 1862PittstownF. S. Esmond3 years13.0
Delair, LewisPrivé24Aug 14, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Ellsworth, HiramPrivé35Aug 14, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Gove, AnthonyPrivé28Aug 14, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Grady, JamesPrivé25Jul 20, 1862PittstownF. S. Esmond3 years13.0
Goewey, DanielPrivé20Aug 4, 1862PoestenkillF. S. Esmond3 years12.0
Goewey, OliverPrivé25Jul 29, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Goodell, WarrenPrivé23Aug 4, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Glenn, HenryPrivé42Aug 4, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
George, AlexanderPrivé18Jul 23, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Garrepy, OctavePrivé34Aug 6, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Gass, WilliamPrivé22Aug 12, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Gillman, Charles H.Privé22Aug 8, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Hanver, Daniel C.Privé35Aug 13, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Hughes, PatrickPrivé21Aug 6, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Hollingsworth, RobertPrivé21Aug 13, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Hoffman, AndrewPrivé28Aug 11, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Hitchins, George M.Privé18Aug 13, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0Editorial note: written as Hitchns
Johnson, JohnPrivé40Jul 24, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Kendall, Joseph W.Privé29Aug 13, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Leffler, JacobPrivé23Aug 11, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Lambert, J. S. Jr.Privé24Aug 14, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Lamott, HenryPrivé32Aug 6, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Moss, George S.Privé27Aug 14, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Morris, William H.Privé34Aug 15, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Mourn, JohnPrivé20Aug 14, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
McCreedy, ArthurPrivé21Aug 15, 1862Sand LakeF. S. Esmond3 years12.0
Martin, JamesPrivé40Aug 2, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Morris, Charles E.Privé19Aug 12, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Montgomery, BenjaminPrivé21Aug 13, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Montgomery, Samuel H.Privé21Aug 14, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Miller, W. R.Privé19Aug 4, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
McNulty, DavidPrivé21Aug 13, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0Editorial note: written as McNuly
Morrison, MalcomPrivé33Aug 14, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Morrison, DanielPrivé25Jul 29, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Newell, MosesPrivé44Aug 13, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Payden, AlexanderPrivé18Aug 4, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Payne, Edward S.Privé21Aug 13, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Ruffter, WilliamPrivé36Aug 13, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Redfield, Amasa M.Privé26Aug 11, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Roberts, Nathan S.Privé44Aug 4, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Sherwood, HannibalPrivé42Aug 13, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Sipperly, MartinPrivé21Aug 5, 1862PittstownF. S. Esmond3 years10.0
Smith, EdgarPrivé20Aug 5, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Smith, LewisPrivé38Aug 5, 1862PittstownF. S. Esmond3 years10.0
Smith, MichaelPrivé40Aug 9, 1862CohoesF. S. Esmond3 years4.0
Simpson, ThomasPrivé32Jul 24, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Simmons, David L.Privé36Jul 28, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Smith, Esek D.Privé21Aug 9, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Smith, Albert D.Privé19Aug 5, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Snyder, Washington L.Privé18Aug 5, 1862SchaghticokeF. S. Esmond3 years8.0
Sands, Michael J.Privé18Aug 14, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0Absent without leave.
Trainer, OwenPrivé24Aug 15, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Tucker, HughPrivé25Aug 4, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0Absent without leave.
Todd, WilliamPrivé23Aug 8, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Valley, AlexanderPrivé20Aug 14, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Whinnery, JosephPrivé40Aug 11, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Williams, GeorgePrivé37Aug 14, 1862LansingburghF. S. Esmond3 years2.0
Willson, AlfredPrivé32Aug 13, 1862TroyF. S. Esmond3 years2.0
Burgess, HenryPrivé19Aug 4, 1862TroyS. N. Kinney3 years Transferred from S. N. Kinney, Aug. 28.
Carroll, JamesPrivé19Aug 15, 1862TroyS. N. Kinney3 years Transferred from S. N. Kinney, Aug. 28.
Limhan, ThomasPrivé19Aug 17, 1862TroyS. N. Kinney3 years Transferred from S. N. Kinney, Aug. 28.

I certify, on honor, that this Muster Roll exhibits the true state of Captain F. S. Esmond's Company of the 125th Regt. New York State Volunteers, for the period herein mentioned that each man answers to his own proper name in person and that the remarks set opposite the name of each officer and soldier are accurate and just.

F. S. Esmond, Commanding the Company

Date — August 28, 1862. Station — Troy, Rensselaer Co., N. Y.

I certify, on honor, that I have carefully examined the men whose names are borne on this Roll, their horses and equipments, and have accepted them into the service of the United States for the term of from this 28th day of August, 1862.

C. H. M. Ferre, Mustering Officer

Date — August 28, 1862. Station — Troy, Rensselaer Co., N. Y.


See also: Tennessee judicial elections, 2014
Hollingsworth ran for re-election to the Eleventh Circuit Court.
Primary: He ran unopposed in the Republican primary on May 6, 2014.
General: He won without opposition in the general election on August 7, 2014. Α] Β]

Hollingsworth attended Tulane University on a football scholarship and received his undergraduate degree from that school in 1973. He then received his J.D. degree from Louisiana State University in 1977. Ώ] Γ]


World Events

Japan&aposs Emperor Akihito, with Empress Michiko, visiting central Japan while partaking in a series of rituals ahead of his abdication in April 2019.

Kazuhiro Nogi/AFP/Getty Images

Japan’s emperor abdicated: In April, Emperor Akihito formally stepped down after a 30-year reign, becoming the first Japanese monarch in some 200 years to abdicate. A rare public speech in 2016 by the popular monarch was widely seen as an appeal to Japanese lawmakers to change the law to allow him to step aside they did so last year. Akihito’s son Naruhito succeeded him on the Chrysanthemum Throne, marking the start of a new imperial era, the Reiwa.

British Prime Minister Theresa May pictured on May 24, 2019 announcing her resignation.

The U.K. prime minister resigned over Brexit: Amid the failure of negotiations over the withdrawal of the United Kingdom from the European Union (a.k.a.਋rexit), Prime Minister Theresa May formally resigned in June after nearly three years in office. As head of the Conservative Party, May survived no-confidence votes from her party and Parliament by early 2019, but resigned after failing three times to get a Brexit agreement passed. Boris Johnson, the controversial former mayor of London, succeeded May as Conservative leader and prime minister in July.

Large crowds of protesters gathered in central Hong Kong on June 12, 2019 as the city braced for another mass rally in a show of strength against the government over a divisive plan to allow extraditions to China. 

Hong Kong protests: Months of anti-government protests in Hong Kong began in June, when more than 1 million people marched to protest a bill that would allow the extradition of people to mainland China to stand trial. Hong Kong, a British colony until 1997, allows more autonomy to its citizens than mainland China, and protesters feared the bill could undermine this independence and endanger journalists and political activists. Though the bill was withdrawn in September, the unrest continued, including increasingly violent clashes between protesters and police.


Waterlogue 4+

• Awarded “App Store Best of 2014” by Apple
• Try Waterlogue Pro for macOS! Available now on the Mac App Store.

You don’t need to paint to create beautiful watercolor images—Waterlogue captures the essence of your photos in brilliant, liquid color.

• Waterlogue transforms your photos into luminous watercolors.
• Watch Waterlogue paint as it transforms your images.
• Use your watercolors to create an artist’s journal or notebook.
• Save your watercolors and share them on Instagram, Twitter, Facebook, and Tumblr.
• Create beautiful, high res, frameable art for your home.
• 14 pre-set styles to customize your watercolors by controlling wetness, pen outlines, and color.
• Image export at high resolution.
• Control of borders, lightness, and detail.
• Includes example images.
• From Tinrocket, creator of This by Tinrocket (App Store Best of 2016), Olli (App Store Best of 2017), Percolator, and Popsicolor.

iPhone and iPad devices running iOS 13.2 and up.

WHAT PEOPLE ARE SAYING ABOUT WATERLOGUE:

• Oprah's holiday pick! "Made with Love: DIY Gifts"—O, The Oprah Magazine
• “…with Waterlogue, it’s clear that there’s a very thoughtful human touch behind the app’s painterly algorithms.” —WIRED, Mar. 2014
• “…Waterlogue is going to utterly amaze you, as it’s the first app I’ve seen that gives results that really look like a watercolor painting.” —Cult of Mac, Dec. 2013
• “Watercolor apps may not be a new idea, but Waterlogue does it in a gorgeous, intuitive way, and it’s quite a pleasure to use.” —AppAdvice.com, Dec. 2013
• “Waterlogue App (from Tinrocket) looks awesome!” —Jack Hollingsworth, Photographer, via Twitter @photojack, Dec. 12, 2013
• “It goes beyond typical Photoshop watercolor filters because it has more visual intelligence, and more of the feel of the real paint.” —James Gurney, Artist and Author of Dinotopia, gurneyjourney.blogspot.com, Dec. 2013
• “Ever since digital imagery came into its own over 20 years ago, there have been attempts to mimic traditional media. Where others have failed, Waterlogue nails it.” —PatrickSaunders.com, Dec. 2013

• Follow @Tinrocket on Instagram and Twitter for the latest!
• We’re here to help: If you have a question or need assistance, you can always email us at [email protected]
• If you like Waterlogue, please consider leaving an App Store review or rating. Every review counts and helps indie developers like ourselves.

Waterlogue® and See the world like an artist® are registered Trademarks of Tinrocket, LLC


Hollingsworth Receives National Science Foundation Grant

BUFFALO, N.Y. -- Margaret Hollingsworth, Ph.D., associate professor of biological sciences at the University at Buffalo, has been awarded a grant under the National Science Foundation's Professional Opportunities for Women in Research and Education Program.

Her 18-month grant will support a project titled "Optimization and Characterization of Chloroplast Translation In Vitro."

The NSF program is designed to increase the prominence of women in science and engineering and to enhance their professional advancement by providing them with funding opportunities that are not ordinarily available through regular research and education programs.

Hollingsworth, whose research involves the regulation of gene expression in the chloroplast, is the author of numerous publications, including several book chapters.

She joined UB in 1987 as an assistant professor and was promoted to associate professor in 1993.

Hollingsworth received a bachelor's degree in mathematics and chemistry from Southeastern Oklahoma State University and a doctoral degree in chemistry from the University of Colorado, Boulder.

A Robert A. Welch Fellow from 1985-87, she received a Julian Park Publication Award in 1992. She is a member of Phi Lambda Epsilon and Iota Sigma Pi chemistry honor societies.

Hollingsworth lives in East Amherst.


Voir la vidéo: BRITISH SAS AND US MARINES IN FIREFIGHT WITH TALIBAN 2011