CVN 71 USS Theodore Roosvelt - Histoire

CVN 71 USS Theodore Roosvelt - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

CVN 71 USS Theodore Roosvelt

(

USS Theodore Roosevelt CVN-71

Propulsion : Deux réacteurs nucléaires, quatre arbres. Longueur : 1 092 pieds (332,85 mètres). Faisceau : 134 pieds (40,84 mètres) ; Largeur du pont d'envol : 252 pieds (76,8 mètres). Déplacement : Environ 97 000 tonnes (87 996,9 tonnes métriques) à pleine charge. Vitesse : 30+ nœuds (34,5+ milles à l'heure). Équipage : Compagnie du navire : 3 200 - Escadre aérienne : 2 480. Armement : Deux ou trois (selon la modification) lanceurs OTAN Sea Sparrow, montures Phalanx CIWS de 20 mm : (3 sur Nimitz et Dwight D. Eisenhower et 4 sur Vinson et les navires ultérieurs de la classe.). Avion : 85

L'USS Theodore Roosevelt (CVN 71) est le quatrième porte-avions de classe NIMITZ. Son histoire a commencé le 30 septembre 1980, lorsqu'un contrat a été attribué à Newport News Shipbuilding.

La construction a commencé le 31 octobre 1981, lorsque le secrétaire à la Défense Casper Weinberger a authentifié la pose de la quille du TR en lançant la première soudure. Le capitaine Paul W. Parcells a été nommé commandant potentiel en février 1984 et, en octobre, le navire a été officiellement baptisé. Le 25 octobre 1986, TR a été mis en service actif.

Le capitaine Dayton W. Ritt est devenu le deuxième commandant de TR le 3 octobre 1987 et le 30 décembre 1988, TR a commencé son premier déploiement, qui était également le premier déploiement de la première escadre aérienne de 10 escadrons, Carrier Air Wing Huit. L'USS Theodore Roosevelt a reçu le Battle "E" des mains du commandant de la Naval Air Force, U.S. Atlantic Fleet, le 20 mars 1990.

Le 9 juin 1990, le capitaine Charles S. Abbot est devenu le troisième commandant du navire et, le 28 décembre, le TR et le CVW-8 ont été déployés pour l'opération Desert Shield. TR est entré en guerre le 9 janvier 1991, survolant finalement plus de 4 200 sorties (plus que tout autre transporteur) et larguant plus de 4 800 000 livres de munitions avant le cessez-le-feu du 28 février.

Lorsque les forces irakiennes se sont retournées contre les Kurdes, TR et CVW-8 ont été parmi les premières forces de la coalition dans l'opération Provide Comfort, volant des patrouilles au-dessus du nord de l'Irak. Après un déploiement de 189 jours, dont 169 jours en mer, le TR est retourné à Norfolk le 28 juin 1991. Le 14 février 1992, le navire a remporté sa deuxième bataille "E". Cela a été suivi par l'attribution de la Battenburg Cup pour 1991 en tant que premier navire de la flotte de l'Atlantique.

Le capitaine Stanley W. Bryant est devenu le quatrième commandant de TR le 27 août 1992.

TR et CVW-8 ont commencé leur troisième déploiement le 11 mars 1993, en équipe avec le Special Purpose Marine Air Ground Task Force (SPMAGTF) ​​pour tester le concept d'embarquer une force marine polyvalente dans un transporteur. TR a accueilli la première visite du président Bill Clinton sur un navire de la marine américaine, puis a navigué vers l'Adriatique alors que les avions CVW-8 imposaient l'opération Deny Flight dans la zone d'exclusion aérienne américaine au-dessus de la Bosnie. En juin, alors qu'il ne se rendait qu'à sa deuxième visite au port, TR a reçu l'ordre de faire demi-tour et de transiter par le canal de Suez en route vers la mer Rouge pour participer à l'opération Southern Watch, appliquant la zone d'exclusion aérienne au-dessus de l'Irak.

Déployé pendant 184 jours, TR a passé 169 jours en route. Son poste de pilotage a enregistré plus de 16 000 heures et le CVW-8 a effectué plus de sorties que pendant la guerre du golfe Persique. Pour ses réalisations, le navire a reçu sa deuxième mention élogieuse d'unité méritoire.

En novembre 1993, TR est entré au chantier naval de Norfolk (NNSY) pour une disponibilité restreinte sélectionnée (SRA). De retour en mer le 14 avril 1994, TR est devenu le premier transporteur nucléaire à terminer un SRA plus tôt que prévu à NNSY.

Les récompenses pour 1993 ont continué. TR a reçu le CINCLANTFLT Golden Anchor Award pour la meilleure rétention dans un transporteur de la flotte de l'Atlantique. Le 10 mars 1994, TR a reçu son troisième Battle "E". Puis, le 3 juin, le TR a reçu sa deuxième Battenburg Cup en tant que meilleur navire de la flotte de l'Atlantique.

Le 8 juillet 1994, le capitaine Ronald L. Christenson est devenu le cinquième commandant de TR.

TR et CVW-8 ont commencé leur quatrième déploiement en mars 1995, opérant dans la mer Rouge à l'appui de l'opération Southern Watch. TR a également fourni une présence "Forward... from the Sea", menant des opérations aériennes à l'appui des opérations Deny Flight et Sharp Guard dans le ciel de la Bosnie et dans les zones d'exploitation de l'Adriatique. Deny Flight est devenu l'opération Deliberate Force, alors que l'avion CVW-8 menait les frappes de l'OTAN contre des cibles stratégiques des Serbes de Bosnie à Sarajevo-Herzégovine. Pendant le transit de TR, le secrétaire à la Marine John Dalton est monté à bord et a décerné au groupement tactique Theodore Roosevelt la mention élogieuse de l'unité de la Marine pour ses opérations en Bosnie.

En 1996, TR a reçu son troisième Golden Anchor Award consécutif et Commandant, Naval Air Force, le premier prix d'excellence en matière de sécurité de la flotte américaine de l'Atlantique. Le CVW-3 s'est joint à TR en mai 1996 avant son escale au port d'Halifax, en Nouvelle-Écosse. Le 1er novembre 1996, le capitaine David Architzel est devenu le sixième commandant de TR. TR déployé pour son cinquième déploiement le 25 novembre 1996, menant des opérations dans la Méditerranée et le golfe Arabique à l'appui de l'opération Southern Watch.

Le 8 juillet 1997, TR est entré dans le chantier naval de Newport News pour une cale sèche prolongée d'un an et une disponibilité restreinte sélectionnée (EDSRA), sa première révision majeure depuis sa mise en service. En février 1998, TR a reçu son cinquième Golden Anchor Award alors qu'il était au chantier naval. Un an plus tard, TR est retourné à son port d'attache à la base navale de Norfolk.

Le capitaine David R. Bryant est devenu le septième commandant de TR le 22 septembre 1998.

TR a commencé son sixième déploiement le 26 mars 1999 avec CVW-8. Ils ont été immédiatement appelés au service en mer Ionienne pour soutenir l'opération Allied Force de l'OTAN. Les avions TR et CVW-8 ont mené des frappes aériennes pendant deux mois dans le ciel du Kosovo contre les Serbes. TR et CVW-8 ont ensuite été envoyés pour soutenir l'opération Southern Watch, faisant respecter la zone d'exclusion aérienne au-dessus du sud de l'Irak. TR est retournée à son port d'attache de Norfolk, en Virginie, le 24 septembre 1999.

Le 7 janvier 2000, TR est entré en disponibilité incrémentielle planifiée au chantier naval naval de Norfolk, à Portsmouth, en Virginie. Cette période de maintenance de six mois a pris fin le 30 juin 2000 lorsque le navire est parti pour des essais en mer.

TR a terminé avec succès son cycle de formation inter-déploiement en août 2001.

TR a commencé son septième déploiement le 19 septembre 2001 avec Carrier Air Wing One. Après un transit de routine de l'océan Atlantique, TR et CVW-1 ont été appelés pour soutenir l'opération Enduring Freedom. Bénéficiant du soutien de tout le pays, TR et CVW-1 ont dirigé les forces de la coalition pour créer un gouvernement plus stable en Afghanistan et traquer les membres d'al-Qaïda. Après avoir battu la plus longue période record depuis la Seconde Guerre mondiale, l'équipage de TR n'a atteint que deux ports après 159 jours de mer. TR a de nouveau reçu la Battenberg Cup, la Naval Unit Commendation et Battle E. TR s'est retiré le 17 mars 2001.

Le 19 février 2004, TR a remonté la rivière Elizabeth pour lancer une disponibilité incrémentielle planifiée à quai (DPIA) au chantier naval de Norfolk (NNSY) à Portsmouth, en Virginie. TR est entré dans sa fente à Dry Dock 8 et le mur de quai arrière s'est refermé derrière lui. Alors que la rivière commençait lentement à drainer l'énorme vide de béton, les marins qui l'observaient devaient se demander exactement comment une telle tâche apparemment insurmontable serait possible d'accomplir. Plusieurs évolutions importantes attendaient les quelques milliers de personnes composant l'équipe du projet TR, composée de ses propres marins, ouvriers des chantiers navals et sous-traitants. La mission de transformer un porte-avions de 18 ans, long de 1 092 pieds et pesant 97 000 tonnes en ce qui est maintenant essentiellement un tout nouveau navire n'était pas une mince affaire. Elle est entrée dans le chantier naval avec le lot de travaux le plus important jamais tenté dans le délai imparti. Le but de la DPIA était de s'assurer que TR maintenait son état matériel ainsi que les progrès technologiques pour maximiser la capacité de la mission.

L'USS Theodore Roosevelt a effectué une « croisière rapide » du 6 au 10 décembre 2004 qui a marqué la fin de la disponibilité incrémentielle planifiée à quai (DPIA) du navire au chantier naval de Norfolk (NNSY) à Portsmouth, en Virginie. Bien que les essais en mer ne commencent officiellement que lorsque TR quitte NNSY et démarre, la croisière rapide était censée montrer davantage un changement d'une évolution à l'autre. Il a également montré que TR était prêt pour la tâche. Le navire devait ensuite rentrer chez lui à la base navale de Norfolk à la fin des essais en mer, avant la première période de congés du navire.

L'USS Theodore Roosevelt (TR) (CVN 71) a atteint son objectif d'achever sa disponibilité incrémentielle planifiée amarrée (DPIA) au chantier naval de Norfolk (NNSY) à Portmouth, en Virginie, et des essais en mer, ainsi que de remettre le navire à la flotte 17 décembre 2004. Au cours de la DPIA du navire, tout, des convertisseurs pour les chauffe-eau et des installations de tête améliorées aux mises à niveau des ascenseurs et aux travaux majeurs sur deux des quatre catapultes, a été révisé ou remplacé. Un projet majeur en cale sèche était le retrait, la réparation et la réinstallation des hélices (ou vis) du navire. Deux des quatre ont été complètement remplacés.

À la mi-janvier 2005, l'USS Theodore Roosevelt (CVN 71) et le Carrier Air Wing Eight (CVW-8) sont de nouveau en route et le poste de pilotage est de nouveau opérationnel. TR a effectué des certifications de poste de pilotage de transporteur, ce qui a nécessité une énorme quantité de main-d'œuvre pour que cette évolution se produise. Les certifications deviennent une nécessité pour les porte-avions qui sortent de la disponibilité incrémentielle planifiée en cale sèche (DPIA). Chaque travail effectué par le personnel du hangar et du pont d'envol à ceux de l'approvisionnement et de l'assistance médicale est observé et évalué.

En avril 2005, le porte-avions à propulsion nucléaire et le Carrier Air Wing Eight (CAG-8) étaient en cours pour la disponibilité de la formation sur mesure et le problème d'évaluation finale (TSTA/FEP) dans l'océan Atlantique.

Une cérémonie tenue à bord du USS Theodore Roosevelt (CVN 71) (TR) 04 mai 2005 a reconnu l'amitié continue entre l'Espagne et les États-Unis avec l'adhésion d'un navire espagnol au TR Carrier Strike Group. Alvaro de Bazan (F 101), une frégate espagnole de taille moyenne, fait officiellement partie du Carrier Strike Group 2.

Le 19 mai 2005, l'USS Theodore Roosevelt (CVN 71) était en cours au large des côtes de Virginie, menant des qualifications de porte-avions dans l'océan Atlantique.


THEODORE ROOSEVELT CVN 71

Cette section répertorie les noms et les désignations que le navire a eu au cours de sa vie. La liste est par ordre chronologique.

    Porte-avions à propulsion nucléaire de classe Nimitz
    Keel Laid 31 octobre 1981 - Lancé & Baptisé le 27 octobre 1984

Couvertures navales

Cette section répertorie les liens actifs vers les pages affichant les couvertures associées au navire. Il devrait y avoir un ensemble de pages distinct pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). Les couvertures doivent être présentées par ordre chronologique (ou du mieux possible).

Étant donné qu'un navire peut avoir plusieurs couvertures, elles peuvent être réparties sur plusieurs pages, de sorte que le chargement des pages ne prend pas une éternité. Chaque lien de page doit être accompagné d'une plage de dates pour les couvertures sur cette page.

Cachets de la poste

Cette section répertorie des exemples de cachets postaux utilisés par le navire. Il devrait y avoir un ensemble distinct de cachets de la poste pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). À l'intérieur de chaque série, les cachets de la poste doivent être répertoriés dans l'ordre de leur type de classification. Si plusieurs cachets de la poste ont la même classification, ils doivent être triés par date de première utilisation connue.

Un cachet de la poste ne doit pas être inclus à moins qu'il ne soit accompagné d'une image en gros plan et/ou d'une image d'une couverture montrant ce cachet de la poste. Les plages de dates DOIVENT être basées UNIQUEMENT SUR LES COUVERTURES DU MUSÉE et devraient changer à mesure que de nouvelles couvertures sont ajoutées.
 
>>> Si vous avez un meilleur exemple pour l'un des cachets de la poste, n'hésitez pas à remplacer l'exemple existant.

Type de cachet de la poste
---
Texte de la barre de tueur

Type de lieu
FDC 7-2tn (USS, FPO 09599)

Type de lieu
7-2tn+ (USS,FPO 09599)

Med Cruise '97, Cachet du navire.

Type de lieu
11-2 (USS,
FPO AE / 09599)

Cachet des navires. Demande des collectionneurs par Thad Kaczkowski.

Type de lieu
11-3n+ (USN,
USS, FPO AE 09599)

Cachet des navires. Demande des collectionneurs par Thad Kaczkowski.

Type de lieu
11-2n (USS,
FPO AP 96632)

Cachet CVN-220. Avec l'aimable autorisation de la collection Rich Hoffner.

Cachet des navires. Demande des collectionneurs par Thad Kaczkowski.

Type de lieu
12-2cn+
(USS, FPO AE
09599-2871)

Type de lieu
12-2n+
(USS, FPO AE
09599-2871)

Type de lieu
12-2cn
(USS, FPO AP
96632)

Cachet CVN-220. Avec l'aimable autorisation de la collection Rich Hoffner.

Cachet de la poste USCS
Catalogue Illus. CD-10

100e anniversaire de la Grande Flotte Blanche, cachet de Tricia Richmond (McIntosh Cachets)

Cachet de la poste USCS
Catalogue Illus. CD-11

100e anniversaire du centenaire de l'aviation navale, demandé par Wolfgang Hechler. Également timbré avec Locy Type 11-2n+ (USS,FPO AE 09599-2871)

Cachet de la poste USCS
Catalogue Illus. CD-11

25e anniversaire de la mise en service, cachet du chapitre n° 4 de Stephen Decatur, USCS

Type de lieu
Compteur FR2
(#8015575)
Code postal 09599

Type de lieu
Compteur OFR2
(#520228)
Code postal 09599

Voir les cachets postaux Friden Meter. Enveloppe de manille Navy Finance Center, 9,5" x 12,5"

Type de lieu
Compteur OFR2
(#520275)
Code postal 09599

Type de lieu
PIV
(#00097613-04)
Code postal 09599

Indicateur de valeur postale USPS (PVI). De la collection Rich Hoffner.

Divers Marquages ​​des navires

Type de lieu
Service d'annuaire

Marquage de service d'annuaire à l'arrière d'un SASE. De la collection Michael Brock.

Cachets illustrés USPS

Slogan USPS
Machine Annuler

" Baptême de /
L'USS /
THÉODORE ROOSEVELT"

"Teddy Roosevelt's
Gare d'anniversaire"

25e anniversaire de la mise en service, cachet par le chapitre n° 4 de Stephen Decatur, USCS

30e anniversaire de la mise en service, cachet de Neal J. Mills

"USS Theodore Roosevelt
/ CVN-71 Sta."

Fleet Week NY 2020 (ANNULÉ), cachet du Stephen Decatur Chapter No. 4, USCS

Les autres informations

L'USS THEODORE ROOSEVELT a remporté le Joint Meritorious Unit Award Ribbon, le Navy Unit Commendation Ribbon (3 prix), le Navy Meritorious Unit Commendation Ribbon (3 prix), le Navy "E" Ribbon (4 prix), la National Defense Service Medal ( 2 prix), la Médaille expéditionnaire des forces armées, la Médaille du service en Asie du Sud-Ouest avec 3 étoiles de campagne, la Médaille du service expéditionnaire de la guerre mondiale contre le terrorisme, la Médaille du service de la guerre mondiale contre le terrorisme, la Médaille du service des forces armées, la Médaille de l'OTAN (2 prix ), la Médaille de la libération du Koweït (Arabie saoudite) et la Médaille de la libération du Koweït (Koweït) à partir de 2019.

HOMONYME - Theodore Roosevelt (27 octobre 1858 – 6 janvier 1919)
Roosevelt était un homme d'État américain, écologiste, naturaliste, historien et écrivain, qui a été le 26e président des États-Unis de 1901 à 1909. Il a auparavant été 33e gouverneur de New York de 1899 à 1900 et le 25e vice-président des États-Unis États de mars à septembre 1901. Roosevelt a également été colonel pendant la guerre hispano-américaine et a reçu la médaille d'honneur (à titre posthume) en 2001 pour ses actions du 1er juillet 1898 à Kettle Hill, à Cuba.

Le parrain du navire est Mme Barbara Lehman, épouse du secrétaire à la Marine John F. Lehman.

Si vous avez des images ou des informations à ajouter à cette page, contactez le conservateur ou modifiez cette page vous-même et ajoutez-la. Voir Modification des pages de navire pour des informations détaillées sur la modification de cette page.


Présence importante

Le porte-avions USS Theodore Roosevelt (CVN-71) retourne à la Naval Air Station North Island. Theodore Roosevelt, navire de tête du Theodore Roosevelt Carrier Strike Group, est retourné à la Naval Air Station North Island le 25 mai 2021. Photo de la Marine américaine

Pour son déploiement 2020-2021, le Roosevelt CSG a opéré dans les océans Pacifique et Indien, "tout à l'ouest jusqu'à presque dans la zone de responsabilité de la 5e flotte", a déclaré Verissimo. Plus tôt ce mois-ci, le groupe d'attaque a opéré dans les eaux de l'Alaska en participant à l'exercice multiservice Northern Edge 2021, dirigé par le Commandement indo-pacifique américain, avant de rentrer chez lui.

À bord de Roosevelt se trouvaient les « Tomcatters » des Strike Fighter Squadrons 31, les « Golden Warriors » du VFA-87, les « Blue Diamonds » du VFA-146, les « Black Knights » du VFA-154, les « Liberty Bells » du Airborne Command and Control Squadron 115, « The Grey Wolves » de l'Electronic Attack Squadron 142, « Wolf Pack » de Helicopter Maritime Strike Squadron 75, « Eightballers » du Helicopter Sea Combat Squadron (HSC) 8 et « Providers » du Fleet Logistic Support Squadron 30, Detachment 3.

Alors qu'il prévoyait la possibilité, Roosevelt n'a pas passé de temps dans la région du golfe Persique, une mission et une présence qui étaient principalement de routine pour les déploiements de porte-avions et ses escadrons embarqués au cours des dernières décennies pour soutenir les opérations du commandement central américain. Pourtant, alors qu'il opérait dans la région de la 7e flotte américaine, Verissimo a noté : « nous étions vraiment bien versés et prêts à aller dans les deux sens », a-t-il déclaré. "Ce n'est pas un trajet très long pour aller ailleurs dans le monde, y compris la Méditerranée. Nous avons donc gardé un œil sur l'actualité et l'environnement géopolitique tout au long du processus. »

Cela inclut des points chauds clés comme la mer de Chine méridionale, où l'influence croissante de la Chine, une importante flotte maritime et navale et des revendications territoriales contestées continuent de secouer les pays de la région. Roosevelt a opéré à deux reprises en mer de Chine méridionale – y compris avec le groupe d'attaque expéditionnaire de l'île de Makin – tout en naviguant dans les eaux internationales qui suscitaient toujours de vives plaintes de la part des responsables chinois.

"Un groupe de grève des transporteurs, en général, donne à nos décideurs le temps et l'espace pour négocier", a déclaré Verissimo. Le déploiement d'un opérateur "envoie le message que nous voulons nous assurer que les choses ne changent pas rapidement".

Dans la mer de Chine méridionale, a-t-il déclaré, cela signifie garantir « la liberté d'opérer et pour nos nations amies et pour toutes les nations d'avoir un accès sans entrave aux eaux internationales, et nous ne commençons pas à redessiner les lignes et que ces normes et traditions restent cohérentes. . "

"Nous opérons dans les eaux internationales quand, où et au moment de notre choix, et nous voulons que cela reste ainsi pour toutes les nations", a-t-il ajouté.


Chronologie : enquête sur l'épidémie de COVID-19 de Theodore Roosevelt

L'enquête sur l'épidémie de COVID-19 sur l'USS Theodore Theodore Roosevelt (CVN-71) a décrit la chaîne d'événements qui a conduit plus de 1 200 marins affectés au porte-avions à contracter le virus, la destitution du commandant, le capitaine Brett Crozier et l'éventuelle démission de l'ancien secrétaire par intérim de la Marine Thomas Modly.

Voici les dates clés de l'épidémie dérivées des conclusions de l'enquête de commandement publiée le 19 juin 2020, des articles de presse et des informations publiques.

Vendredi 1 novembre 2019

Le capitaine Crozier prend le commandement de l'USS Theodore Théodore Roosevelt (CVN-71).

Mardi 31 décembre 2019

Les autorités chinoises signalent un groupe de maladies pseudo-grippales finalement identifiées comme le nouveau coronavirus à Wuhan, en Chine.

Vendredi 17 janvier 2020

Théodore Roosevelt se déploie depuis San Diego.

Jeudi 23 janvier

Les deux premiers cas de COVID-19 sont confirmés au Vietnam.

Dimanche 2 février

L'équipage de Théodore Roosevelt commence à prendre des précautions contre la transmission du COVID-19, y compris des messages sur le lavage des mains, la distribution de désinfectant pour les mains et le blanchiment des surfaces deux fois par jour. L'effort est connu sous le nom de ‘bleach-a-palooza.’

Samedi 22 février

Un groupe de navires américains participe aux exercices Cobra Gold près de la Thaïlande. Selon l'enquête de la Navy, aucun des marins impliqués dans l'exercice n'a contracté de coronavirus.

Mercredi 26 février

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) indiquent à la Marine qu'il n'y a aucune preuve d'une épidémie de COVID-19 au Vietnam et décrivent la visite du port comme à "faible risque".

Jeudi 27 février

TR envoie un détachement avancé à Da Nang pour préparer l'arrivée.

mardi 3 mars

Le commandant du Commandement indo-pacifique américain Adm. Phil Davidson confirme d'appuyer que TR est sur le point de visiter le Vietnam.

mercredi 4 mars

La flotte américaine du Pacifique a transmis à INDOPACOM une recommandation de décision finale sur la visite du port recommandant de poursuivre la visite du port de Da Nang sur la base de l'analyse finale des risques du Pacifique.

Commandant de la 7e flotte américaine Vice Adm. Bill Merz approuve les plans pour le Théodore Roosevelt s'arrêter au Vietnam le lendemain.

Jeudi 5 mars

Théodore Roosevelt arrive à son deuxième port d'escale, Da Nang, Vietnam.

samedi 7 mars

La flotte américaine du Pacifique organise une réception de 400 personnes à l'hôtel Da Nang Golden Bay.

dimanche 8 mars

Un groupe de 30 reporters est amené à bord par bateau Liberty Théodore Roosevelt pour une visite du hangar et du pont d'envol.

L'ambassade des États-Unis est alertée que certains marins ont séjourné dans le même hôtel que deux citoyens britanniques testés positifs pour COVID-19. Théodore Roosevelt a annoncé que les personnes qui regagneraient le navire ne seraient plus autorisées à débarquer.

Le navire met en place un centre de commandement et recueille des informations sur les marins restés à l'hôtel Vanda. Ils en identifient 39.

Lundi 9 mars

Le navire quitte Da Nang avec 39 marins en quarantaine. L'officier exécutif du navire commence à publier des directives d'assainissement pour essayer de contrôler la propagation de la maladie.

Au total, sept vols au départ de la base aérienne Clark aux Philippines transportent 29 passagers vers le transporteur.

Mercredi 11 mars

Arrivée à bord du personnel de la Direction des recherches pour la défense biologique Théodore Roosevelt avec un équipement spécialisé pour tester les agents pathogènes respiratoires. Le capitaine Daniel Keeler succède au capitaine Peter Riebe en tant que cadre supérieur du transporteur. L'OMS déclare une pandémie mondiale liée à la propagation du COVID-19.

Jeudi 12 mars

Le transporteur commence la distanciation sociale en publiant une note d'orientation qui oblige les marins à rester à six pieds l'un de l'autre et à éviter les rassemblements de masse. Theodore Roosevelt’s le capitaine et le directeur général ont tous deux déclaré plus tard qu'ils pensaient que la distanciation sociale était impossible sur un navire.

La marine publie des conseils sur les mesures préventives COVID-19 et les restrictions de voyage officielles et personnelles et les commandes PCS. Le service a également publié des directives sur les mesures préventives, les déplacements, les PCS et les restrictions de liberté aux emplacements CDC de niveau 3 et les exigences en matière de rapport.

vendredi 13 mars

Les Théodore Roosevelt le commandant envoie un avis aux familles indiquant que des tests COVID-19 ont été mis en œuvre à bord tandis que le ministère de la Défense émet un ordre d'arrêt de mouvement et que le président Donald Trump déclare une urgence nationale.

samedi 14 mars

Les 39 marins mis en quarantaine depuis Da Nang ont tous été testés négatifs pour COVID-19 alors que la Marine émet un ordre d'arrêt de mouvement et que Guam déclare une urgence de santé publique.

dimanche 15 mars
TR Le médecin-chef, le capitaine John York, envoie des courriels aux exigences de contrôle de l'équipage après les visites portuaires, expliquant l'autosurveillance et passant des rappels sur la désinfection des mains, le lavage des mains et l'étiquette de la toux. York commence à garder un contact plus étroit avec le chirurgien de la flotte américaine du Pacifique.

Lundi 23 mars

Théodore Roosevelt commence à réacheminer les vols COD des Philippines vers la base aérienne de Kadena à Okinawa et la base aérienne d'Andersen à Guam alors que la marine publie des conseils sur la quarantaine et l'isolement.

mardi 24 mars

Trois marins ont déclaré au service médical du navire qu'ils avaient perdu le goût ou l'odorat. Les premières études ont révélé qu'il s'agissait d'un symptôme de COVID-19, mais comme ils n'avaient aucun autre symptôme, ils ont été renvoyés au travail. Crozier déclare “bleach-a-palooza” un événement biquotidien.

Trois autres marins testés positifs au COVID-19. Aucun n'avait été en contact étroit avec les 39 marins mis en quarantaine alors que le navire quittait le Vietnam. États-Unis aujourd'hui rapporte l'épidémie le même jour. Le vice-amiral Phil Sawyer dit à la 7e flotte, l'équipage du TR ne quittera pas la jetée, à l'exception des marins testés positifs pour COVID-19, qui seront séquestrés dans les installations d'amarrage de la base. »

mercredi 25 mars

Les quatre premiers marins identifiés avec COVID-19 sont retirés du porte-avions par hélicoptère. Carrier Strike Group 9 a élaboré un plan pour isoler les marins dans les chambres d'hôtel lorsque Théodore Roosevelt est arrivé à Guam et a envoyé une demande de 4 000 chambres d'hôtel au siège supérieur.

Jeudi 26 mars

Le nombre de marins testés positifs pour COVID-19 passe de huit à 33.

vendredi 27 mars

Lorsque le transporteur amarre à Guam, la confusion sur les protocoles de test et de quarantaine atteint son paroxysme et prévoit d'amener les marins dans les stalles des hôtels. Le cadre supérieur a déclaré plus tard que les exigences des enquêteurs « semblaient changer quotidiennement ».

samedi 28 mars

Le nombre de cas connus de COVID-19 à bord TR monte à 46.

dimanche 29 mars

Alors que le nombre de cas grimpe à 53, le médecin-chef du navire York écrit un e-mail indiquant « nous avons perdu » la bataille contre COVID-19.

dimanche 29 mars

La 7e flotte élimine sur un plan de déménagement TR’s marins aux chambres d'Okinawa.

Crozier décide de lever la quarantaine sur les marins à l'arrière du navire parce que cela causait de "vraies souffrances humaines", selon le directeur général. Il a commencé à assumer tout TR les marins étaient positifs au COVID-19. L'enquête a révélé qu'il n'avait pas consulté les responsables du Carrier Strike Group 9.

Lundi 30 mars

Le navire arrête de transférer des marins à Guam car il n'y a plus de chambres individuelles disponibles. Les responsables de la 7e flotte ont déclaré aux enquêteurs que Crozier avait refusé les lits de camp dans des endroits tels que les magasins et les entrepôts.

Lundi 30 mars

Direction sur le TR s'attend à un appel téléphonique du chef des opérations navales, qui, selon le personnel du CNO, n'a jamais été programmé. Crozier envoie un e-mail sur un réseau non classifié à 10 destinataires demandant « toutes les ressources disponibles pour trouver dès que possible des salles de quarantaine conformes à NAVADMIN et aux CDC pour tout mon équipage ». Les responsables du Carrier Strike Group 9 ont déclaré plus tard qu'ils n'avaient pas été avertis qu'il prévoyait d'envoyer l'e-mail et que la 7e flotte n'a pas été copiée.

mardi 31 mars

Cinq médecins-chefs signent une lettre recommandant que tous les marins soient retirés du navire. Si leurs recommandations ne sont pas respectées, ils menacent de rendre la lettre publique. Le même jour, le médiateur du navire envoie une lettre critiquant "le manque criant de traitement médical ou d'enregistrement pour les marins qui ont été déplacés du navire", lit-on dans le résumé des faits. Un journaliste du San Francisco Chronicle reçoit une copie du courrier électronique de Crozier et contacte le bureau du secrétaire à la Défense pour commentaires. Le journal publie un article basé sur l'e-mail de Crozier décrivant la situation sur TR.

Mercredi 1er avril

Le Fleet Logistics Center Pearl Harbor obtient 4 000 chambres d'hôtel à Guam où les marins peuvent être mis en quarantaine.

Jeudi 2 avril

Le secrétaire par intérim de la Marine, Thomas Modly, relève Crozier de son commandement, invoquant un « jugement extrêmement faible ». La marine lance une enquête sur le climat de commandement autour de l'épidémie.

dimanche 5 avril

Le premier maître Charles Robert Thacker Jr. est traité dans la salle d'urgence de l'hôpital naval de Guam pour COVID-19, mais a obtenu son congé et renvoyé en isolement le même jour.

Lundi 6 avril

Le secrétaire par intérim de la Marine Thomas Modly s'envole pour Guam et prononce un discours disant à la TR l'équipage que "ce que votre capitaine a fait était très, très mal". Le discours est enregistré et ensuite diffusé à la presse. Modly démissionne de son poste de secrétaire par intérim de la Marine après que plusieurs législateurs ont demandé sa destitution.

mardi 7 avril

Comme son discours au TR l'équipage est largement rapporté dans les médias, Modly démissionne de son poste de secrétaire par intérim de la Marine après que plusieurs législateurs ont demandé sa destitution.

Jeudi 9 avril

Dans sa chambre isolée de la base navale de Guam, Thacker est retrouvé inconscient lors de l'un des contrôles médicaux biquotidiens.

Lundi 13 avril

Thacker décède de COVID-19, le premier décès lié au coronavirus d'un TR marin.

Lundi 29 avril

Le jour où les résultats d'une enquête préliminaire devaient être publiés, une conférence de presse et une notification au Congrès pour informer les conclusions ont été annulées. CNO Adm. Mike Gilday aurait recommandé que Crozier soit réintégré pour commander le porte-avions. Au lieu de cela, la Marine annonce une enquête élargie sur le climat de commandement autour de l'épidémie.

Jeudi 4 juin

Theodore Roosevelt quitte Guam après avoir maîtrisé l'épidémie. La Marine a mis au point un processus consistant à ramener les marins à bord après les avoir maintenus en isolement pendant au moins 14 jours et exigeant que chaque marin soit testé négatif deux fois pour COVID-19.

Mardi 9 juin

Le commandant du CSG-9 Adm arrière. Stuart Baker est relevé par l'Adm arrière. Doug Verissimo lors d'une cérémonie de passation de commandement. Baker devait rendre compte à INDO-PACOM en tant que directeur des opérations et avait été confirmé par le Sénat pour une deuxième étoile.

vendredi 19 juin
Après une seconde enquête, la Marine décide de ne pas revenir sur la décision de relever Crozier de son commandement. Gilday a recommandé que Crozier, le médecin-chef York et le commandant de la 11e escadre aérienne Carrier, le capitaine Steve Jaureguizar, fassent l'objet d'un examen plus approfondi en vue d'une action administrative par le commandant de la flotte du Pacifique, l'Adm. John Aquilino.


USS Theodore Roosevelt (CVN-71)

Rédigé par : Jerry Potts, 173rd Airborne (RET) et Dan Alex | Dernière édition : 13/04/2020 | Contenu &copiewww.MilitaryFactory.com | Le texte suivant est exclusif à ce site.

L'USS Theodore Roosevelt (CVN 71) fait partie du puissant groupe de porte-avions à propulsion nucléaire de classe Nimitz, étant le quatrième des dix navires construits. En tant que classe, ce sont les plus grands navires de guerre à propulsion nucléaire en service dans le monde - faisant de la marine américaine la première force de combat océanique. Le groupe de transporteurs permet au service de propulser des projets à la fois pour les États-Unis et ses alliés dans les régions instables du monde, ainsi que d'amener le "combat à l'ennemi" où qu'il réside.

L'USS Theodore Roosevelt (CVN-71) a été commandé le 30 septembre 1980 et a vu sa quille posée le 31 octobre 1981 par la Newport News Shipbuilding Company. Lancé le 27 octobre 1984, le navire de guerre a ensuite été mis en service le 25 octobre 1986. Il reste en statut actif aujourd'hui (2020) et son port d'attache est hors de l'île du nord du NAS de San Diego, en Californie. Le navire se bat sous la devise de « Qui Plantavit Curabit » (« Celui qui a planté conservera ») et porte les surnoms de « TR » (pour l'ancien président américain Theodore Roosevelt) et de « Big Stick » (d'après un slogan lié à la ancien président). son indicatif d'appel officiel est "Rough Rider".

Le président Roosevelt croyait en l'utilisation de la flotte américaine pour projeter la puissance en "montrant le drapeau", en envoyant l'escadre de l'Atlantique au Maroc et, plus tard, la "Grande Flotte Blanche" pour faire le tour du monde. Cette démonstration de puissance navale se poursuit aujourd'hui, incarnée dans des types de navires tels que la classe Nimitz et ses escadrons aériens, ainsi que des navires de soutien et des sous-marins d'attaque.

En raison d'importants changements et améliorations entre les trois premiers navires de la classe Nimitz - USS Nimitz (CVN-68), USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69), et USS Carl Vinson (CVN-70), USS Theodore Roosevelt ( CVN-71) et les six navires suivants de la ligne (USS Abraham Lincoln (CVN-72), USS George Washington (CVN-73), USS John C. Stennis (CVN-74), annonce USS Harry S. Truman (CVN -75)) sont officieusement appelés porte-avions de la "classe Theodore Roosevelt" dans certains quartiers navals (également considérés comme la "sous-classe Theodore Roosevelt"). L'USS Ronald Reagan (CVN-76) et l'USS George W. Bush (CVN-77) constituent la "sous-classe Ronald Reagan".

Tel que construit, Roosevelt a un déplacement nominal de 117 200 tonnes (court) et a une longueur totale de 1 092 pieds, un faisceau de 252 pieds et un tirant d'eau de 37 pieds. La puissance provient de 2 unités de réacteurs nucléaires de la série Westinghouse A4W alimentant 4 turbines à vapeur développant 260 000 chevaux-vapeur à 4 arbres sous la poupe. Cela donne au navire de guerre une vitesse océanique maximale de plus de 30 nœuds et une portée illimitée, cette dernière qualité due à son schéma de propulsion nucléaire.

L'effectif à bord du navire atteint 3 200 marins et enrôlés et 2 480 autres membres du personnel constituent l'arme aérienne vitale du navire. Jusqu'à quatre-vingt-dix avions de guerre peuvent être transportés sur ses ponts, fournissant au navire une puissance de feu considérable pour servir en temps de guerre et comme moyen de dissuasion en cas de besoin. Au-delà du groupe habituel d'attaquants, il y a les défenseurs de la flotte, les plates-formes de missions spéciales et les avions de ravitaillement qui incluent des hélicoptères.

Roosevelt est équipée d'une multitude de capteurs et de systèmes de traitement pour en faire un rouage clé de la machine de combat américaine. Cela comprend les radars de recherche aérienne AN/SPS-48E 3D et AN/SPS-49(V)5 2D, le radar d'acquisition de cibles AN/SPQ-9B et les radars AN/SPN-46 et AN/SPN-43C. systèmes de contrôle de la circulation. Le navire transporte également quatre systèmes de guidage Mk 91 et quatre radars Mk 95. L'ajustement des contre-mesures électroniques (ECM) est la suite de la série AN/SLQ-32A(V)4 tandis que le SLQ-25A "Nixie" est le système de contre-mesures de torpilles en jeu.

Au-delà de ses systèmes, le navire de guerre déploie des armes conventionnelles pour faire face aux menaces aériennes entrantes. Cela comprend 2 lanceurs de missiles surface-air (SAM) à moyenne portée "Sea Sparrow", 2 lanceurs de missiles à courte portée RIM-116 "Rolling Airframe Missile" et 2 x 20 mm Phalanx Close-In Weapon Systems (CIWS ). Jusqu'à 63,5 mm de blindage sont utilisés dans les zones clés comme dernière ligne de protection.

La construction du CVN-71 a commencé en octobre 1981 lorsque le secrétaire à la Défense par intérim Weinberger a lancé la première soudure de quille de Theodore Roosevelt. Le 25 octobre 1986, Theodore Roosevelt est mis en service actif pour un coût de 4,5 milliards de dollars (en dollars de 2007).

Les tests de choc sur la classe Nimitz n'ont pas été effectués avant la construction de Theodore Roosevelt. Des charges explosives ont été placées à différentes profondeurs et distances, puis ont explosé sous la coque du puissant navire pour simuler la détonation de mines navales et de torpilles à propos de sa conception. The required shock-testing, in addition to the standard tests that all newly commissioned ships endure (such as high speed runs and turns), are referred to as the "shake down" cruise.

The air arm available to the Roosevelt is the largest department aboard the ship. Its specially-trained personnel are charged with the launching and recovery of high-performance tactical aircraft across the 4.5 acre flight deck. To safely accomplish this enormous task, seventeen officers and 584 Enlisted men and women operate within the air group and are needed around the clock. The flight deck is the most dangerous area on any navy ship due to massive aircraft being readied, launched, and recovered by more than 200 crew assigned to flight deck duty per shift.

During the course of deployment, the crew will launch and recover thousands of aircraft and more than 40,000 aircraft moves will be performed on the flight deck above and hangar decks below. Fueling the embarked aircraft and ships in the TR Battle Group will require the pumping of more than 20 million gallons of fuel.

To date (2020), USS Theodore Roosevelt (CVN-71) has "earned her stripes" in the U.S. Navy by becoming a veteran of the Persian Gulf War of 1991 during Operation Desert Shield / Desert Storm. On October 14th, 1996, she collided with the guided-missile cruiser USS Leyte Gulf off the coast of North Carolina, suffering some $7 million USD in damage. Following the events of 9/11, the ship used her air arm in anger against Taliban positions in Afghanistan during Operation Enduring Freedom. General cruises, overhauls, and exercises have dotted her sailing career since.

In March of 2020, the vessel began to report ill sailors during the COVID-19 pandemic. Before the middle of April, nearly 600 crew have proven positive for virus.


USS Théodore Roosevelt (CVN-71) - Service History - 2000s

After the 11 September attacks, Théodore Roosevelt began her seventh deployment earlier than planned on 19 September 2001 with Carrier Air Wing One. On the night of 4 October 2001, Théodore Roosevelt and CVW-1 launched the initial strikes of Operation Enduring Freedom against al-Qaeda in Afghanistan from the North Arabian Sea. Théodore Roosevelt spent 159 consecutive days at sea, breaking the record longest period underway since WWII. Théodore Roosevelt returned to her homeport 27 March 2002, and was awarded the Navy Unit Commendation, 2001 Battenberg Cup, and 2001 Battle E. From April to October 2002, TR conducted a Planned Incremental Availability maintenance period at Norfolk Naval Ship Yard.

Théodore Roosevelt got underway on 6 January for a scheduled month-long training period in the Puerto Rican Operating Area. Near the end of January, TR received orders to proceed across the Atlantic to the Mediterranean Sea. Strike Fighter Squadron 201, based at Naval Air Station Naval Air Station Joint Reserve Base Fort Worth, Texas, was ordered to active duty as a unit of Carrier Air Wing (CVW) 8, the first Naval Reserve squadron to deploy aboard an aircraft carrier since the Korean War. TR arrived on station in the Eastern Mediterranean in February. On 22 March 2003 Théodore Roosevelt, along with USS Harry S. Truman (CVN-75), began launching air strikes into Iraq in support of Operation Iraqi Freedom. TR returned home on 26 May, and was awarded the Meritorious Unit Commendation, the Navy Unit Citation, and the Global War on Terrorism Expeditionary Medal.

On 19 February 2004, TR entered a ten-month Docked Planned Incremental Availability (DPIA) at NNSY in Portsmouth. Major systems overhauled included AC systems, Steam and CHT (sewage) systems, 1MC (announcing) systems, communication, navigation, and detection suites, weapons elevator overhauls, propeller replacement, hull cleaning and painting, and sea valve replacement, to name a few. TR came out of dry-dock in August and completed the maintenance availability on 17 December 2004.

On 1 September 2005, TR deployed with Carrier Air Wing Eight embarked for a routine six-month mission to the Persian Gulf in support of OIF., transiting the Suez Canal on 27 September and launching OIF missions beginning 6 October. This deployment was the last cruise for the F-14 Tomcat before its retirement in 2006. The TR carried two Tomcat squadrons, VF-31 (Tomcatters) and VF-213 (Black Lions). Théodore Roosevelt returned to home port on 11 March 2006.

Shortly after this cruise, the TR earned the "Jig Dog" Ramage Carrier and Carrier Air Wing Operational Excellence Award, which is a Navy-wide award that is selected jointly by Type Commanders (TYCOM) and is presented to the Carrier/Air Wing team with the best performance as an integrated unit.

On 7 March 2007 Théodore Roosevelt began a nine month Planned Incremental Availability (PIA) in Norfolk, which saw the addition of RAM missiles among other upgrades. The ship returned to Naval Station Norfolk on 28 November 2007.

CVW-8 and Théodore Roosevelt participated in Joint Task Force Exercise 08-4 Operation Brimstone off the coast of North Carolina between 21 and 31 July 2008. The British carrier HMS Arche Royale, the amphibious assault ship Iwo Jima with associated units and the Brazilian Navy frigate Greenhalgh (F-46) and the French submarine Améthyste also participated in the event.

Roosevelt left Norfolk on 8 September 2008 for a scheduled deployment to the Middle East with Carrier Air Wing Eight embarked. On 4 October 2008 the ship stopped at Cape Town, South Africa. This was the first visit to Cape Town by a nuclear-powered vessel since the German cargo ship Otto Hahn in the 1970s. Due to poor weather, approximately half of the ship's crew was unable to go ashore on liberty. The ship made four subsequent port stops in Jebel Ali, UAE, including one during the Christmas holiday. CVW-8 and CVN-71 supported Operation Enduring Freedom and flew more than 3,100 sorties and dropped more than 59,500 pounds of ordnance while providing Close Air Support for ISAF-forces in Afghanistan.

On 21 March 2009 Théodore Roosevelt was relieved by USS Dwight D. Eisenhower. The carrier arrived at Norfolk on 18 April.

On 26 August 2009 defense contractor Northrop Grumman was awarded a 2.4 billion dollar contract for Refueling and Complex Overhaul (RCOH) of Théodore Roosevelt which is expected to completed by February 2013.


File:The aircraft carrier USS Theodore Roosevelt (CVN 71) transits the Pacific Ocean Jan. 25, 2020.jpg

Cliquez sur une date/heure pour afficher le fichier tel qu'il apparaissait à ce moment-là.

Date/HeureLa vignetteDimensionsUtilisateurCommenter
courant06:11, 15 April 20203,320 × 1,946 (3.14 MB) FOX 52 (talk | contribs) Uploaded a work by Mass Communication Specialist Seaman Alexander Williams from [https://www.dvidshub.net/image/6045175/uss-theodore-roosevelt-cvn-71 dvidshub.net] with UploadWizard

Vous ne pouvez pas écraser ce fichier.


CVN 71 USS Theodore Roosvelt - History

(U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 3rd Class Erik Melgar)

INDIAN OCEAN — U.S. Navy Hospital Corpsman 3rd Class Jerrick Aldor, from Tuscon, Ariz., watches an F/A-18E Super Hornet, assigned to the “Golden Warriors” of Strike Fighter Squadron (VFA) 87, land on the flight deck of the aircraft carrier USS Theodore Roosevelt (CVN 71) March 17, 2021. The Theodore Roosevelt Carrier Strike Group is on a scheduled deployment to the U.S. 7th Fleet area of operations. As the U.S. Navy’s largest forward-deployed fleet, 7th Fleet routinely operates and interacts with 35 maritime nations while conducting missions to preserve and protect a free and open Indo-Pacific Region.

Culinary Specialist Seaman James Foppe, a native of Tuscon, Ariz., makes waffle batter for Sunday Brunch aboard Ticonderoga-class cruiser USS Lake Champlain (CG 57). Lake Champlain is conducting routine operations underway in the U.S. Third Fleet area of operations. (U.S. Navy photo by Lt. j.g. Marilu Veloria) U.S. Marine Corps Capt. Aaron W. Esparza flies a UH-1Y Venom helicopter over Marine Corps Air-Ground Combat Center Twentynine Palms, California, April 20, 2021. Marine Light Attack Squadron (HMLA) 269 and other squadrons assigned to Marine Aircraft Group (MAG) 29 are training to integrate with and support various Marine ground units as part of Service Level Training Exercise (SLTE) 3-21. SLTE is a series of exercises designed to prepare Marines for operations around the globe by increasing their ability to operate and conduct offensive and defensive combat operations. MAG-29 is a subordinate unit of 2nd Marine Aircraft Wing, the aviation combat element of II Marine Expeditionary Force. (U.S. Marine Corps photo by Lance Cpl. Elias E. Pimentel III) U.S. Navy Electronics Technician 3rd Class Kendrick Laseter, from Tucson, Ariz., folds metal bands during a mail call in the hangar bay of the aircraft carrier USS Theodore Roosevelt (CVN 71) April 8, 2021. The Theodore Roosevelt Carrier Strike Group is on a scheduled deployment to the U.S. 7th Fleet area of operations. As the U.S. Navy’s largest forward-deployed fleet, 7th Fleet routinely operates and interacts with 35 maritime nations while conducting missions to preserve and protect a free and open Indo-Pacific Region. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 2nd Class Pyoung K. Yi)


CVN-71 USS Theodore Roosevelt

Pahanginan na sukaranan ang CVN-71 USS Theodore Roosevelt sa Tinipong Bansa. [1] Ang CVN-71 USS Theodore Roosevelt nahimutang sa estado sa Virginia, sa sidlakang bahin sa nasod, 220 km sa habagatan sa ulohang dakbayan Washington, D.C. 5 metros ibabaw sa dagat kahaboga ang nahimutangan sa CVN-71 USS Theodore Roosevelt. [1]

Ang yuta palibot sa CVN-71 USS Theodore Roosevelt kay daghan kaayong patag. Sa amihang-kasadpan, dagat ang pinakaduol sa CVN-71 USS Theodore Roosevelt. [saysay 1] Ang kinahabogang dapit sa palibot dunay gihabogon nga 25 ka metro ug 5.3 km sa amihanan sa CVN-71 USS Theodore Roosevelt. [saysay 2] Dunay mga 2,103 ka tawo kada kilometro kwadrado sa palibot sa CVN-71 USS Theodore Roosevelt may kaayo hilabihan populasyon. [3] Ang kinadul-ang mas dakong lungsod mao ang Hampton, 8.0 km sa amihanan sa CVN-71 USS Theodore Roosevelt. Sa rehiyon palibot sa CVN-71 USS Theodore Roosevelt, mga lawis, mga luuk, kagaangan, ug mga estretso talagsaon komon. [saysay 3]

Ang klima kasarangan. Ang kasarangang giiniton 16 °C. Ang kinainitan nga bulan Agosto, sa 27 °C, ug ang kinabugnawan Pebrero, sa 2 °C. [4] Ang kasarangang pag-ulan 1,523 milimetro matag tuig. Ang kinabasaan nga bulan Hulyo, sa 202 milimetro nga ulan, ug ang kinaugahan Nobiyembre, sa 75 milimetro. [5]


Ship's Crest:

Description of Coat of Arms: The conceptual design of USS THEODORE ROOSEVELT's seal was created by Wesley Berryman of Newport News, Va., the city where the ship was constructed. Modifications to the basic design were made by members of the ship's crew. Salient aspects of the Seal are as follows:

The profile of Theodore Roosevelt was taken from a photograph of him addressing the citizens of Asheville, NC, during his presidency. It was selected for his tenacious and determined look a look that indicates a willingness to use force if required.

Newport News Shipbuilding designed the TR "bow script" specifically to adorn hull number 624D during the launching ceremony, a tradition in the shipyard. The seal was officially approved by E.J. Campbell, President and Chief Executive Officer, Newport News Shipbuilding. PCU THEODORE ROOSEVELT later requested to use the script in the ship's official logo and was granted permission by Newport News Shipbuilding.

"Qui Plantavit Curabit" is the Theodore Roosevelt family motto, which translates to, "He who has planted will preserve." Simply stated, the mission of the ship is to be prepared to preserve the peace of our great country, no matter what the cost.

A light gray blue ("Alice Blue") fills the Seal's background. The color honors Mrs. Alice Lee Roosevelt Longworth, who was Theodore Roosevelt's eldest daughter. When she was young, Mrs. Longworth was particularly fond of light blue gowns and dresses. She and her flair for this color were the inspiration for the song, "My Sweet Alice Blue Gown" which was featured in the popular 1919 musical production, "Irene".

In Dutch, the name Roosevelt means "field of roses." The two roses in the name ring of the Seal were taken from a field of roses represented on the Roosevelt family coat of arms.

The mooring line, or rope, in the outer ring has 58 strands, which reflects the year Theodore Roosevelt was born--1858.

The Seal, after selection by the ship's crew, was submitted to Mrs. John F. Lehman, Jr., the Ship's Sponsor, and to Mrs. William McMillian, the Matron of Honor and first grandchild of Theodore Roosevelt, for their approval. In Feb. 1985, they graciously approved the design.