Cupidon

Cupidon


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Cupidon - HISTOIRE


Dans la mythologie romaine, Cupidon (latin cupido, signifiant "désir") est le dieu du désir, de l'affection et de l'amour érotique. Il est souvent dépeint comme le fils de la déesse Vénus, avec un père rarement mentionné. Son homologue grec est Eros. Cupidon est également connu en latin sous le nom d'Amor ("Amour"). Les Amores (pluriel) ou amorini dans la terminologie postérieure de l'histoire de l'art sont l'équivalent des Erotes grecs.

Bien qu'Eros apparaisse dans l'art grec classique comme un jeune ailé élancé, au cours de la période hellénistique, il était de plus en plus représenté comme un garçon potelé. Pendant ce temps, son iconographie a acquis l'arc et la flèche qui restent un attribut distinctif d'une personne, voire d'une divinité, qui est touchée par la flèche de Cupidon est remplie d'un désir incontrôlable. Le Cupidon romain conserve ces caractéristiques, qui se poursuivent dans la représentation de plusieurs cupidons dans l'art romain et la tradition classique ultérieure de l'art occidental

La capacité de Cupidon à forcer l'amour et le désir joue un rôle incitatif dans plusieurs mythes ou scénarios littéraires. Dans l'Énéide de Vergil, Cupidon incite Didon à tomber amoureux d'Énée, avec des résultats tragiques. Ovide fait de Cupidon le patron des poètes amoureux. Cupidon est un personnage central, cependant, seulement dans le conte traditionnel de Cupidon et Psyché, raconté par Apulée.

Cupidon était une figure continuellement populaire au Moyen Âge, lorsque sous l'influence chrétienne, il avait souvent une double nature d'amour céleste et terrestre, et à la Renaissance, lorsqu'un intérêt renouvelé pour la philosophie classique l'a doté de significations allégoriques complexes. Dans la culture populaire contemporaine, Cupidon est montré tirant à l'arc pour inspirer l'amour romantique, souvent comme une icône de la Saint-Valentin.


Dans la version romaine, Cupidon était le fils de Vénus (déesse de l'amour) et de Mars (dieu de la guerre). Dans la version grecque, il s'appelait Eros et était considéré comme l'un des dieux primordiaux (bien que d'autres mythes existent également). Cupidon était souvent représenté avec des ailes, un arc et un carquois de flèches. L'histoire suivante de Cupidon et Psyché est presque identique dans les deux cultures, la version la plus familière se trouve dans les Métamorphoses d'Apulée. Lorsque la mère de Cupidon, Vénus, devint jalouse de la princesse Psyché, qui était si aimée de ses sujets qu'ils oublièrent d'adorer Vénus, elle ordonna à Cupidon de faire tomber Psyché amoureuse de la chose la plus vile du monde. Alors que Cupidon se faufilait dans sa chambre pour tirer sur Psyché avec une flèche dorée, il s'est accidentellement gratté avec sa propre flèche et est tombé profondément amoureux d'elle.

Par la suite, Cupidon a rendu visite à Psyché tous les soirs pendant qu'elle dormait. Lui parlant pour qu'elle ne puisse pas le voir, il lui a dit de ne jamais essayer de le voir. Psyche, cependant, incitée par ses deux sœurs aînées qui lui ont dit que Cupidon était un monstre brillant, a essayé de le regarder et a mis Cupidon en colère. Quand il est parti, elle l'a cherché partout dans le monde connu jusqu'à ce que Vénus lui dise enfin qu'elle l'aiderait à trouver Cupidon si elle accomplissait les tâches qui lui étaient présentées par Vénus. Psyché était d'accord.

Psyché accomplissait chaque tâche qui lui était présentée, chacune plus difficile que la précédente. Enfin, Vénus n'avait plus qu'une tâche : Psyché devait donner à Pluton une boîte contenant quelque chose que Psyché ne devait pas regarder. La curiosité de Psyché l'emporta et elle regarda dans la boîte. Caché à l'intérieur se trouvait le sommeil éternel placé là par Vénus. Cupidon n'était plus en colère contre Psyché et la tira de son sommeil. Jupiter, le chef des dieux, a donné à Psyché le don de l'immortalité afin qu'elle puisse être avec lui. Ensemble, ils ont eu une fille, Voluptas, ou Hedone, (ce qui signifie plaisir) et Psyché est devenue une déesse. Son nom "Psyché" signifie "âme".


Dans la peinture et la sculpture, Cupidon est souvent représenté comme un garçon ou un bébé ailé nu (ou parfois en couches) (un putto) armé d'un arc et d'un carquois de flèches.

Sur les pierres précieuses et autres pièces survivantes, Cupidon est généralement représenté en train de s'amuser avec des jeux d'adultes, conduisant parfois un cerceau, lançant des fléchettes, attrapant un papillon ou flirtant avec une nymphe. Il est souvent représenté avec sa mère (dans les arts graphiques, c'est presque toujours Vénus), jouant du cor. Dans d'autres images, sa mère est représentée en train de le gronder ou même de lui donner une fessée en raison de sa nature espiègle. Il est également représenté portant un casque et portant un bouclier, peut-être en référence à l'Omnia vincit amor de Virgile ou en tant que satire politique sur les guerres d'amour ou d'amour comme guerre.

Cupidon figure en bonne place dans la poésie ariel, les paroles et, bien sûr, l'amour élégiaque et la poésie métamorphique. Dans la poésie épique, il est moins souvent invoqué, mais il apparaît dans l'Énéide de Virgile transformé en la forme d'Ascagne inspirant l'amour de Didon. Dans la littérature ultérieure, Cupidon est fréquemment invoqué comme inconstant, enjoué et pervers. Il est souvent représenté comme portant deux paires de flèches : l'une en or, qui inspire le véritable amour et l'autre à tête de plomb, qui inspire l'amour érotique.


Contenu

Une assiette à figures rouges avec Eros en tant que jeune faisant une offrande. (vers 340-320 av. J.-C.) Walters Art Museum, Baltimore.

Les Romains ont réinterprété les mythes et les concepts relatifs à l'Eros grec pour Cupidon dans leur propre littérature et art, et les mythographes médiévaux et de la Renaissance confondent les deux librement. Dans la tradition grecque, Eros avait une généalogie double et contradictoire. Il faisait partie des dieux primordiaux qui ont vu le jour de manière asexuée après sa génération, les divinités ont été engendrées par des unions hommes-femmes. Α] Chez Hésiode Théogonie, seuls Chaos et Gaia (Terre) sont plus anciens. Avant l'existence de la dichotomie des genres, Eros fonctionnait en amenant les entités à séparer d'elles-mêmes ce qu'elles contenaient déjà. Β]

Dans le même temps, l'Eros qui était représenté comme un garçon ou un jeune mince était considéré comme l'enfant d'un couple divin, dont l'identité variait selon la source. L'influent mythographe de la Renaissance Natale Conti a commencé son chapitre sur Cupidon/Eros en déclarant que les Grecs eux-mêmes n'étaient pas sûrs de sa filiation : Ciel et Terre, Γ] Ares et Aphrodite, Δ] Nuit et Ether, Ε& #93 ou Strife et Zephyr. L'écrivain grec Pausanias, note-t-il, se contredit en disant à un moment donné qu'Eros a accueilli Aphrodite dans le monde, et à un autre qu'Eros était le fils d'Aphrodite et le plus jeune des dieux. Η]

Dans la littérature latine, Cupidon est généralement traité comme le fils de Vénus sans référence à un père. Sénèque dit que Vulcain, en tant que mari de Vénus, est le père de Cupidon. Cependant, Cicéron dit qu'il y avait trois Cupidons, ainsi que trois Vénus : le premier Cupidon était le fils de Mercure et Diane, le deuxième de Mercure et la deuxième Vénus, et le troisième de Mars et le troisième Vénus. Ce dernier Cupidon était l'équivalent d'Antéros, "Contre-Amour", l'un des Érotes, les dieux qui incarnent les aspects de l'amour. ⎗] Les multiples Cupidons s'ébattant dans l'art sont la manifestation décorative de ces amours et désirs proliférants. Pendant la Renaissance anglaise, Christopher Marlowe a écrit sur "dix mille Cupidons" dans le masque de mariage de Ben Jonson Hyménées, "mille amours multicolores... sautillent dans la chambre nuptiale". ⎘]

Dans la tradition classique ultérieure, Cupidon est le plus souvent considéré comme le fils de Vénus et de Mars, dont l'histoire d'amour représentait une allégorie de l'amour et de la guerre. ⎙] La dualité entre l'Eros primordial et l'Eros conçu sexuellement a accueilli les concepts philosophiques de l'Amour Céleste et Terrestre même à l'ère chrétienne. ⎚]


Contenu

Dans la version romaine, Cupidon était le fils de Vénus (déesse de l'amour) et de Mars. Ώ] ΐ] Dans la version grecque, il s'appelait Eros et était considéré comme l'un des dieux primordiaux (bien que d'autres mythes existent également). Cupidon était souvent représenté avec des ailes, un arc et un carquois de flèches. L'histoire suivante est presque identique dans les deux cultures, la version la plus familière se trouve dans celle d'Ovide. Métamorphoses. Lorsque la mère de Cupidon, Vénus, devint jalouse de la princesse Psyché, qui était si aimée de ses sujets qu'ils oublièrent d'adorer Vénus, elle ordonna à Cupidon de faire tomber Psyché amoureuse de la chose la plus vile du monde. Alors que Cupidon se faufilait dans sa chambre pour tirer sur Psyché avec une flèche dorée, il s'est accidentellement gratté avec sa propre flèche et est tombé profondément amoureux d'elle.

Par la suite, Cupidon a rendu visite à Psyché chaque nuit pendant qu'elle dormait. Lui parlant pour qu'elle ne puisse pas le voir, il lui a dit de ne jamais essayer de le voir. Psyche, cependant, incitée par ses deux sœurs aînées qui lui ont dit que Cupidon était un monstre, a essayé de le regarder et a mis Cupidon en colère. Quand il est parti, elle l'a cherché partout dans le monde connu jusqu'à ce qu'enfin le chef des dieux, Jupiter, ait donné à Psyché le cadeau de l'immortalité afin qu'elle puisse être avec lui. Ensemble, ils ont eu une fille, Voluptas, ou Hedone, (ce qui signifie plaisir) et Psyché est devenue une déesse. Son nom "Psyché" signifie "âme".


Représentations[modifier | modifier la source]

Sur les pierres précieuses et autres pièces survivantes, Cupidon est généralement représenté en train de s'amuser avec des jeux d'adultes, conduisant parfois un cerceau, lançant des fléchettes, attrapant un papillon ou flirtant avec une nymphe. Il est souvent représenté avec sa mère (dans les arts graphiques, c'est presque toujours Vénus), jouant du cor. Dans d'autres images, sa mère est représentée en train de le gronder ou même de lui donner une fessée en raison de sa nature espiègle. Il est également montré portant un casque et portant un bouclier, peut-être en référence à Virgile Omnia vincit amor ou comme satire politique sur les guerres d'amour, ou l'amour comme guerre.


Les élémentaires d'os sont des élémentaires rares qui ne se trouvent que dans les parties les plus isolées des catacombes et ont été créés pour être des nounous pour les dragons nouvellement éclos, car les dragons mères hibernent après avoir pondu leurs œufs et ne sortent de l'hibernation qu'après l'éclosion des œufs.

CALIFORNIE. Le père adoptif de Cupidon - Eros (ou Amor, ou Cupidon dans la mythologie romaine) était un dieu dans la mythologie grecque. Dans ces deux mythologies, deux Eroses ont été décrits - Protogenos Eros (L'Ancien Eros), étant l'une des divinités primordiales, et Ouranios Eros (Le Jeune Eros), étant l'un des enfants d'Ares et d'Aphrodite. En C.A. Le journal de Cupidon de la série EAH mentionne qu'Aphrodite est pour elle une tante, pas une grand-mère, on peut donc deviner que C.A. Le père de Cupidon est plutôt le « Protogenos » Eros que « Ouranios ».
Eros était le dieu primordial (protogenos) de la procréation qui a émergé auto-formé à l'aube de la création. Il était la force motrice derrière la génération d'une nouvelle vie dans le cosmos. Les Orphiques l'ont nommé Phanès, un être primitif issu de l'œuf du monde. Il était aussi l'équivalent de Thèse (Création) et Physis (Nature).


L'histoire de Cupidon

Tout comme le Père Noël ou la Fée des dents, Cupidon est devenu une créature emblématique et mythique qui représente deux choses spécifiques : l'amour et la Saint-Valentin. Alors que nous voyons fréquemment ce personnage familier illustré sur des cartes de vœux, à la télévision et dans d'autres endroits de la culture pop, très peu de gens savent comment Cupidon en est venu à représenter l'émotion de l'amour et à être une telle icône dans le monde d'aujourd'hui. Il y a toute l'histoire associée à ce mignon petit chérubin, et cela vaut vraiment la peine d'être appris dans l'esprit de l'amour et de la Saint-Valentin !

La mythologie de Cupidon

Les origines de Cupidon remontent à l'Antiquité car il fait partie de la mythologie depuis des siècles. Dans la mythologie romaine, il était noté comme le fils de Vénus, qui était la déesse de l'amour. Le nom Cupidon dans ce cas se traduit par "désirer", ce qui est un sens approprié, même de nos jours. Le mythe dit que Cupidon est tombé éperdument amoureux de Psyché, même si sa mère était verte de jalousie pour la beauté de Psyché. Bien que les deux soient mariés, Cupidon a demandé à Psyché de ne jamais le regarder et il ne lui a rendu visite que la nuit. Après que les sœurs de Psyché l'ont convaincue qu'elle devrait regarder son mari, elle l'a fait en allumant une lampe lors d'une de ses visites nocturnes. Il l'a ensuite quittée, incitant Psyché à rechercher Cupidon pendant un certain temps.

Finalement, la recherche de Psyché l'a menée au temple de Vénus. Là, Vénus cherchait à la détruire et lui a demandé des tâches difficiles, les unes après les autres. Le dernier défi exigeait qu'elle livre une boîte aux enfers, recueillant une partie de la beauté de Proserpine. En donnant les instructions, elle a été avertie de ne pas ouvrir la boîte en aucune circonstance. Cependant, elle se trouva incapable de résister et ouvrit la boîte. Une fois qu'elle l'a fait, elle a constaté qu'un sommeil mortel l'attendait.

Réalisant son véritable amour pour Psyché, Cupidon tomba alors sur son corps sans vie. Il lui a pardonné de lui avoir désobéi et de l'avoir regardé dans la nuit. Il a ramené ce sommeil mortel dans la boîte et elle a été ressuscitée. Psyché est alors devenue une déesse romaine.

Pour contrer cela, dans la mythologie grecque, Cupidon avait une identité différente. Il était connu sous le nom d'Eros et était le fils d'Aphrodite. Le mythe grec n'est pas aussi profond, croyant que Cupidon – ou Eros – était un dieu primordial venu sur terre d'un œuf, ou né à Aphrodite à l'ancienne.

Faits sur Cupidon

Il existe de nombreux faits peu connus sur Cupidon qui en font un personnage encore plus intéressant.

L'amour est aveugle

Dans certaines représentations de Cupidon, le personnage porte un bandeau sur les yeux. Pourquoi? Comme le dit le vieil adage, "l'amour est aveugle".

Arc et des flèches

Cupidon porte un arc et des flèches. On dit, cependant, qu'il n'a pas un ensemble d'arc et de flèches, mais deux. Le premier – et le plus communément considéré – possède une pointe dorée. Quand il frappe les gens avec ces flèches, cela les fait tomber amoureux. Son autre ensemble est en plomb ou en argent et a une pointe émoussée. Ces flèches sont responsables de faire tomber leur match amoureux. Dans la mythologie, Cupidon pouvait utiliser ces flèches à la fois sur les humains et les dieux, les frappant et les faisant tomber amoureux ou désamoureux en un instant.

Couche de Cupidon

Dans les représentations actuelles de Cupidon, souvent considéré comme un dessin animé, il porte une couche. Cependant, dans la plupart des représentations artistiques et historiques de ce personnage, il est nu. On dit que c'est parce que l'amour n'a rien à cacher et est innocent et pur, comme l'émotion elle-même. Alors, vous vous demandez peut-être comment a-t-il fini par porter une couche enfantine ? Eh bien, la seule raison que l'on trouve à cela est de promouvoir la modestie et de rendre ce personnage plus facile à afficher en public tel qu'il est.

La belle et la Bête

Beaucoup pensent que le conte moderne d'aujourd'hui de La Belle et la Bête est un récit du célèbre conte de Cupidon et Psyché. Que ce soit vrai est à débattre, mais c'est certainement une théorie qui existe.


L'histoire inspirante derrière le ‘Cupid Shuffle’

Combien de fois avez-vous fait le Cupid Shuffle lors de réceptions cet été ? Vous êtes-vous déjà demandé comment la danse en ligne a été créée avant qu'elle ne déferle sur le pays ? Eh bien, NewsOne a parlé avec le créateur de la danse, Cupidon, et a eu son histoire inspirante.

« J'étais un chanteur de blues de 19 ans en tournée avec le groupe SOS et Lenny Williams lorsque j'ai enregistré la chanson », a déclaré Cupidon à NewsOne. « Partout où nous allions, avant de commencer le spectacle, nous lancions la foule avec une danse en ligne. J'ai vu comment la foule réagissait et je voulais créer une danse en ligne moderne.”

Cupidon dit qu'il est entré en studio avec l'intention de créer un classique de la danse en ligne sans genre et sur lequel "tout le monde pourrait danser". Et il n'a pas planifié la chanson, mais a freestyle les couplets.

« J'ai inventé la danse en studio pendant que je composais la chanson », dit-il, incroyablement.

En un rien de temps, le “Cupid Shuffle” a pris de l'ampleur sur Youtube avec des tonnes de vues. Six mois plus tard, Cupidon a signé un contrat d'enregistrement avec Atlantic Records. Il dit qu'il savait depuis le début que la chanson serait un succès. Après avoir parcouru le pays, il a reconnu la taille de la communauté de la danse en ligne et croyait en la puissance et l'énergie de sa chanson.

« Il existe une énorme communauté de personnes qui aiment la danse en ligne », dit Cupidon. De la côte ouest à Philly en passant par le sud, il y a une culture underground très active. Maintenant, les gens commencent à le voir prendre tout leur sens parce que des chansons comme la mienne attirent l'attention dessus. Ce que je savais depuis le début, cependant, c'est que ces chansons aident à animer la fête et, à cette époque où les gens n'aiment pas danser, cela fonctionne pour les mettre sur le sol.

Regardez Cupidon enseigner sa danse en ligne Cupid Shuffle ci-dessous et parler de ses exercices « “CuRobicks ».

Cupidon a également développé un programme de fitness basé sur la danse en ligne. Il dit que pour les personnes opposées à l'aérobic traditionnel, c'est un excellent entraînement qui est amusant et familier. Le programme “CuRobicks” a fait ses débuts au Festival Essence de cette année à la Nouvelle-Orléans.

Sept ans plus tard, la carrière de Cupidon et le "Shuffle" sont toujours florissants.

Aujourd'hui, il fait souvent appel à lui pour écrire et produire pour d'autres artistes. Bien sûr, ses dates de tournée reprennent lorsque le temps se réchauffe et que les gens sont prêts à danser lors de festivals, réunions et autres fêtes. Et Cupidon dit que le succès de sa chanson a créé pour lui des moments forts de sa carrière.

« À Disney World, il y a une partie du parc où tous les personnages classiques font la queue et commencent à danser. Ils font le Cupid Shuffle, dit-il. Un autre moment fort ? En 2008, Cupidon a battu le livre Guinness des records du monde pour la plus grande danse en ligne jamais réunie en mélangeant avec 17 000 personnes.

Enfin, dit-il, il a été particulièrement honoré de voir sa chanson et sa danse reconnues à la Maison Blanche.

Pour sa campagne « Let ' , la Première Dame Michelle Obama a combattu l’obésité infantile à l’échelle nationale en encourageant la remise en forme par la danse, et l’une des chansons qu’elle a choisies pour faire bouger les enfants est « Cupid Shuffle ».

"Je suis vraiment fier de savoir que la musique que je fais a un but et cela signifie quelque chose pour tant de gens", dit Cupidon. “L'un de mes artistes préférés est Frankie Beverly. Une fois, il m'a dit que ma chanson est pour moi ce que "Before I Let Go" est pour lui, ça va continuer encore et encore.


Dans Les héros grecs de Percy Jackson, Eros est décrit comme "diaboliquement beau". Son apparence change comme celle de sa mère : elle change pour plaire à chaque personne qui le regarde.

Dans La maison de Hades, Cupidon est décrit comme un jeune homme maigre et musclé avec des ailes blanches comme neige, et il portait une simple robe blanche et un jean, avec un arc et un carquois en bandoulière sur son épaule. Il a des cheveux noirs raides, des yeux rouge sang qui semblaient "chaque valentin dans le monde a été pressé à sec, distillé en un mélange toxique", et un visage beau mais aussi dur - "aussi difficile à regarder qu'un projecteur". Sa voix est décrite comme riche et profonde, mais menaçante comme un tremblement avant un tremblement de terre.


Cupidon - HISTOIRE

Personne-ressource : Roger Martin, Recherche et service public, (785) 864-7239. Le chroniqueur Roger Martin écrit sur la recherche à la KU pour les médias du Kansas et dans un webzine sur www.research.ku.edu/explore/.

Cupidon, alias Eros, a une longue histoire

Avez-vous déjà été curieux de connaître Cupidon, dont nous célébrons aujourd'hui le légendaire tir de précision avec l'arc et les flèches ?

J'étais, alors j'ai appelé Tara Welch, professeur adjoint de lettres classiques à l'Université du Kansas, pour en savoir plus sur lui.

Nous pensons à Cupidon comme à un dieu potelé et espiègle, mais il ne l'a pas toujours été, dit Welch.

Cupidon était son nom romain. Des siècles auparavant, les Grecs l'avaient appelé Eros. L'écrivain grec Hésiode nous dit qu'Eros était l'un des quatre premiers dieux de l'univers. Hésiode décrit Eros comme "le plus beau de tous les immortels, qui rend le corps des hommes mou, maîtrisant leur esprit et soumettant leur volonté".

"Eros n'est pas mignon dans la conception grecque", a déclaré Welch. "Il est impressionnant." Dans le mythe romain, Welch a déclaré: "Cupidon est plus frivole mais il est aussi plus subtil, représentant l'élément émotionnel de l'amour ainsi que l'angoisse physique."

Un coup de l'arc de Cupidon a fait tomber amoureux Pluton, le roi des morts. Cupidon a même mis à genoux le fier Apollon, le dieu de la raison. Il lança d'abord une flèche à pointe d'or sur Apollon, qui tomba amoureux de Daphné. Puis il a envoyé une flèche à Daphné avec une pointe de plomb pour qu'elle soit repoussée par lui et s'enfuie.

"Dans de nombreux mythes sur Cupidon", dit Welch, "l'amour n'est pas partagé. Cela conduit souvent à la destruction des deux personnes."

Finalement, Cupidon reçoit une dose de son propre médicament. Sa mère, Vénus, se fâche contre une femme nommée Psyché. Elle envoie Cupidon pour travailler sa magie et la faire tomber amoureuse d'un homme monstrueux, un paria.

Mais quand Cupidon voit Psyché, il tombe amoureux d'elle. Se faisant passer pour un monstre, il l'épouse après qu'elle accepte la condition qu'il restera toujours invisible pour elle.

Cela fonctionne jusqu'à ce qu'une nuit, envahie par la curiosité, Psyché apporte une lampe au lit pour regarder Cupidon pendant qu'il dort. Elle voit qu'il n'est pas un monstre. Mais, quand elle renverse accidentellement de l'huile chaude sur lui, il se réveille.

Elle paye sa curiosité en se soumettant à diverses épreuves. Quand ils se réconcilient, Psyché porte un enfant nommé Pleasure.

Le mot "psyche" signifie âme, donc l'histoire sert d'allégorie des avantages d'une fusion de l'amour avec l'âme, a déclaré Welch.

Pour les Grecs, disait Welch, l'amour était une force primitive, incontrôlable, indépendante de l'âme. Mais à l'époque du conte de Cupidon et Psyché, l'idée était que l'amour et le contrôle pouvaient coexister.

"Je pense que nous sommes plus proches des Romains que des Grecs dans la façon dont nous pensons à l'amour", déclare Welch.

Même ainsi, l'amour peut être profondément humiliant, comme même Apollo l'a découvert.

Néanmoins, il y a un soupçon de beauté et d'espoir à la fin de l'histoire de lui et Daphné.

Daphné échappe à l'Apollon fou d'amour lorsqu'elle est transformée en laurier. Mais l'amant éconduit ne boude pas.

Il jure de fabriquer des objets à partir de son bois, notamment une couronne pour lui-même et des couronnes pour les conquérants romains.

La morale de l'histoire est claire. Le petit souverain potelé du 14 février peut nous tourmenter, mais nous sommes toujours libres de faire quelque chose de créatif à partir des cendres et des cendres d'un amour non partagé, ou, du moins, d'essayer.


Voir la vidéo: David Bisbal - Amor Amé Summer Mix